ACCUEIL 23.9.2019 Mis à jour à 10h56

FOOTBALL Luis Suarez avait failli mordre Chiellini en 2013 déjà!

L'épisode de mardi soir avait un précédent: les deux hommes s'étaient déjà «frottés» l'an dernier en Coupe des Confédérations. Cela avait failli se terminer de la même manière.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On savait que le cannibale Luis Suarez était un récidiviste, puisqu'il a déjà sorti ses crocs par deux fois dans le passé, aux Pays-Bas et en Angleterre, avant la morsure qu'il a infligée à l'Italien Giorgio Chiellini mardi soir.

Il se trouve que Luis Suarez a été à deux doigts - pardon canines... - d'agir de la sorte face au même adversaire, il y a un an! Une photo circule sur les réseaux sociaux, qui rappelle cet incident.

Elle a été prise le 30 juin 2013, jour d'Italie - Uruguay en Coupe des Confédérations. On y voit Luis Suarez la bouche ouverte et avec une étrange mimique, comme s'il était prêt à mordre le défenseur italien. Pour l'heure, impossible de confirmer s'il s'agissait bien d'une tentative de la part de l'attaquant de Liverpool, les images pouvant être parfois trompeuses.

Ce qui est sûr, c'est que les deux hommes s'étaient déjà embrouillés ce jour-là, comme on peut le constater sur la photo ci-dessus.

Pour l'heure, Luis Suarez attend de savoir s'il pourra encore jouer dans ce Mondial ou non. La décision de la commission de discipline de la FIFA, présidée par le Suisse Claudio Sulser, est attendue dans les heures à venir.

Créé: 26.06.2014, 13h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.