ACCUEIL 24.6.2019 Mis à jour à 17h07

FOOTBALL Messi: «Une véritable souffrance»

Élu homme du match pour la quatrième fois du tournoi, Lionel Messi avouait que «la chance était de notre côté à la fin». Il a pensé aller seul au but à la 118e.

Lionel Messi, ici gêné par Admir Mehmedi, n'a pas été à la fête avant de faire la passe décisive à la 118e minute.

Lionel Messi, ici gêné par Admir Mehmedi, n'a pas été à la fête avant de faire la passe décisive à la 118e minute. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Élu homme du match, comme lors de ses trois précédentes rencontres, Lionel Messi l'avoue sans détour: ce match contre la Suisse a été «une véritable souffrance».

«Cela a été difficile. Mais nous le savions avant le coup d'envoi, lâche le capitaine argentin. Nous voulions absolument forcer la décision avant les tirs au but. Plus les minutes passaient, plus la nervosité nous gagnait. Mais il faut sans doute passer par ces moments-là dans une Coupe du monde. A la fin, la chance était de notre côté.»

Lionel Messi est revenu sur l'action décisive de la 118e minute. «Mon idée première était d'y aller tout seul, avoue-t-il. Mais j'ai vu Di Maria démarqué sur ma droite. J'ai changé d'avis. Ce huitième de finale a rappelé qu'aucune équipe ne doit être sous-estimée dans une Coupe du monde. Il est normal de souffrir.» (SI/Le Matin)

Créé: 01.07.2014, 22h18

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters