ACCUEIL 21.10.2019 Mis à jour à 10h14

FOOTBALL «Hasta siempre Comandante Mascherano»

Javier Mascherano, héros national depuis la victoire en demi-finales du Mondial contre les Pays-Bas, déchaîne les passions en Argentine.

Vidéo: Youtube

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n'y a pas que Lionel Messi qui a une cote d'enfer en Argentine. Javier Mascherano est en passe de le rejoindre à grandes enjambées dans le coeur de ses compatriotes.

Vous en doutiez? Quand vous saurez qu'une chanson parodiant celle sur Che Guevara – «Hasta siempre comandante Mascherano» – lui a été consacrée, ce ne sera plus possible.

«Ici il reste la clarté / La profonde fermeté / De ta chère présence / Commandant Mascherano», dit le refrain de cette adaptation libre du chant consacré au célèbre révolutionnaire argentin, né à Rosario, comme le joueur de Barcelone.

Sur Youtube, une vidéo de la chanson parodique avait été visionnée 20 000 fois seulement 48h après sa mise en ligne.

La presse argentine surnomme désormais le milieu argentin «MasChe».

Créé: 13.07.2014, 18h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.