ACCUEIL 22.10.2018 Mis à jour à 02h19

Football Subiat: «C’est le pire qui pouvait m’arriver»

Argentin de naissance mais naturalisé suisse, Nestor Subiat n’aurait jamais voulu vivre un match qui le divise. Moitié-moitié, l’ancien goleador suivra le rendez-vous de Sao Paulo depuis chez lui, dans le Vaucluse.

Image: Sébastien Féval

Galerie photo

Shaqiri exhibe ses cuisses

Shaqiri exhibe ses cuisses Avec ses 60 cm de tour de cuisse, et ses 44cm de tour de mollet, Xherdan Shaqiri en impose et détient un record.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A 48 ans, Nestor Subiat vivra demain soir le match qu’il n’aurait jamais voulu ni pensé vivre un jour, lui le double national, à moitié suisse (il a été naturalisé), à moitié argentin. «Pour moi, c’est le pire qui pouvait m’arriver, le truc que je ne voulais absolument jamais connaître. Je suis quand même le seul Argentin du monde à avoir porté le maillot suisse.»

C’était il y a 20 ans, à l’occasion de la World Cup américaine. L’ancien attaquant de notamment Mulhouse, Lugano, Grasshopper, Bâle et St-Etienne compte un total de 15 sélections pour 6 buts, dont un doublé fêté contre le Mexique (5-1), à Oakland.

En 1994, Subiat aurait affronté son pays d’origine balle au pied si la Suisse n’avait pas perdu son dernier match de poule contre la Colombie, à Palo Alto. «Je revois encore Stéphane (Chapuisat) assommer trois supporters colombiens à 5 minutes de la fin sur un ballon d’égalisation», rigole son ancien compère d’attaque.

Ce soir, chez lui, dans le Vaucluse, Nestor s’est promis de rester «neutre comme la Suisse», pays d’origine de son épouse Natacha. «Quoi qu’il arrive, je vais à la fois gagner et perdre. D’un côté, je serai fou de joie et super heureux. De l’autre, je serai forcément triste.»

Rentré voici 72 heures du Brésil, l’Helvetico-Argentin a suivi l’Albiceleste (contre la Bosnie-Herzégovine) et la Suisse, lors du naufrage contre la France. «Avec mon maillot suisse, j’avais l’air malin, c’était un peu la honte.»

Et qu’en sera-t-il mardi soir? «La Suisse aurait tort de focaliser sur Messi. Car l’Argentine, ce n’est pas que Messi. Résumer l’Argentine à la présence du meilleur joueur du monde dans ses rangs, c’est peut-être ça le grand danger qui guette les Helvètes. Higuain va bien finir par se réveiller, Lavezzi n’est pas maladroit, et Di Maria est plus qu’un fidèle lieutenant (...) Maintenant, Shaqiri, c’est pas mal aussi, hein? C’est le petit Messi suisse.»

Franchement, Nestor, l’exploit est-il dans les cordes de cette Suisse-là? «Pour passer, répond notre interlocuteur, il faudra que la Suisse livre un grand match tout en espérant que l’Argentine, pour sa part, en dispute un tout petit. On parle beaucoup de la supposée faiblesse de la défense argentine. Permettez-moi d’en douter. Ce qui est vrai, c’est que plus l’adversaire est meilleur, mieux ses joueurs savent défendre.»

Un pronostic peut-être? «Vous croyez vraiment que je vais en faire un? Ça ne peut être que du 50-50... Allez les deux!»

Dès samedi, Nestor Subiat retrouvera les camps d’été qu’il organise du côté de Châtel-Saint-Denis (FR). «Samedi ce sera aussi le quart de finale de Brasilia, avec... un pays que j’aime beaucoup!» Devinez lequel. (Le Matin)

Créé: 30.06.2014, 16h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.