Mercredi 8 juillet 2020 | Dernière mise à jour 02:00

RUSSIE Un second cratère géant découvert en Sibérie

Un premier cratère intriguait les scientifiques (et donc, le web) il y a quelques jours. Un second trou, plus petit, a été découvert à une trentaine de kilomètres.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La semaine dernière, un cratère géant près de Yamal, en Sibérie, offrait au Siberian Times son heure de gloire. Après que le journal a fait part de l'étrange découverte, partout dans le monde, les théories sont allées bon train pour tenter d'expliquer sa formation.

Son diamètre (entre 50 et 80 mètres selon les sources) et sa profondeur (autour de 70 mètres) ont mené une partie de la communauté scientifique à attribuer ce trou béant au changement climatique: le réchauffement du permafrost, ce sol minéral brut normalement gelé, formé de débris de roches dures et de glace, aurait permis la libération de gaz en profondeur faisant «sauter» une partie de la surface comme un bouchon de Champagne. (Ici, Sciences et Avenir revient sur les différentes explications possibles).

Possible multiplication

C'est à une trentaine de kilomètres de ce premier cratère qu'un deuxième vient d'être repéré par des éleveurs de rennes, explique le Moscow Times. Il s'agit d'un trou «très similaire», mais «beaucoup plus petit», selon le législateur local Mikhail Lapsui. «A l'intérieur du cratère, on peut voir de la neige», explique-t-il au quotidien russe.

Le réchauffement du permafrost de Sibérie provoque une inquiétude grandissante chez les observateurs, puisque la libération de gaz (notamment du méthane et d'autres gaz à effet de serre) autrefois contenus dans le sol gelé, accélère le réchauffement climatique suivant la logique d'un cercle particulièrement vicieux.

Il se pourrait donc que les cratères géants se multiplient dans la région si le réchauffement du permafrost se poursuit.

Créé: 24.07.2014, 03h10

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.