Mercredi 13 novembre 2019 | Dernière mise à jour 12:17

Jeep Et voici le «vélociplodocus»!

Etonnant croisement entre un porte-avions et un bolide, ce «super-4x4» déroute.

La Jeep Grand Cherokee SRT-8 HEMI.

La Jeep Grand Cherokee SRT-8 HEMI. Image: Philippe Clément

PRIX DE BASE

99'800 francs

FICHE TECHNIQUE

JEEP GRAND CHEROKEE SRT-8 HEMI

Cylindrée: 6417 cm3 V8.
Puissance: 468 ch.
Couple: 624 Nm à 4100 tr/min.
Transmission: aux quatre roues, avec programmes «Selec-Track» réglables (Circuit/sport/auto/neige/remorquage).
Boîte de vitesses: robotisée 5 rapports, possibilité d’utilisation «manuelle» via palettes au volant.
Dimensions (Lxlxh): 4,85 x 1,94 x 1,75 m. Empattement: 2,92 m.
Coffre: de 782 à 1554 l.
Poids: 2499 kg.
Performances: 257 km/h. 0-100: 5’’0.
Consommation: 16,1 l/km.
Emissions de CO2: 328 g/km.
Etiquette énergie: G

BIEN VU

Le V8 HEMI est utilisé à son meilleur niveau. Un couple de camion et l’explosivité d’une Corvette (qui utilise le même, soit dit en passant): un mélange top. Au son envoûtant… (Image: Philippe Clément)

MAL VU

A moins d’avoir des actions dans les pétroles, dur de boucler le budget «Super 98» avec cette diva de la pompe. On a eu beau faire, pas moyen de descendre sous les
16,1 l/100! Aïe… (Image: Philippe Clément)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mais à quoi ça peut bien servir? Voilà, en substance, la question qui nous a accompagnés, tout au long de l’essai de cet étrange engin qu’est la Jeep SRT-8.

Jeep, on connaît: spécialité du 4x4, pendant américain de Land Rover. SRT, par contre, est moins célèbre de ce côté de l’Atlantique. «Street and Racing Technology» – SRT, donc – est à Jeep ce qu’AMG est à Mercedes-Benz, ou M à BMW. Une équipe de fous furieux, passionnés de performance extrême.

Voilà pourquoi, sous le capot de cette Grand Cherokee explosive rugit un monstrueux V8 développant la bagatelle de… 468 chevaux! Une folie! Un délire! Total.

Performances folles, mais...

Premier test, en partant du garage: le col de la Faucille. Une succession de lacets incroyables. L’endroit idéal pour tester la tenue de route et les reprises de ce monstre dont toutes les caractéristiques ont été affûtées pour en faire une authentique voiture de circuit.

Une poignée de minutes plus tard, on est au sommet. Ebahis! Devant les performances de la bête, en termes de tenue de route, de réaccélération et de freinage. Au-delà de tout entendement pour un véhicule de cette taille.

Mais aussi en devant le record absolu en termes de consommation moyenne. L’ordinateur de bord – un gadget qui a pourtant toujours tendance à sous-estimer la réalité – affiche fièrement… 37 l/100 km!

Elle est «too much»!

Voilà bien la limite de l’exercice. Comment peut-on, à l’heure actuelle, présenter sur le marché de pareils «gouffres à benzine»? Avec le sourire, apparemment. Puisque les premiers exemplaires disponibles de ce «porte-avions de chasse» s’arrachent comme des petits pains.

Bon, d’accord, le bidule a une gueule d’enfer. Qui permettra sans nul doute de se distinguer sur le parking d’un clubhouse. D’accord, encore, l’intérieur est magnifique et les matériaux nettement au-dessus des habituels mauvais plastiques US. D’accord, toujours, la qualité générale et les performances de cette voiture sont très au-dessus de la moyenne.

Mais, aux Etats-Unis aussi, l’essence est devenue chère. Alors, franchement, même si la SRT-8 est «fun», elle est quand même vraiment «too much»!

Créé: 26.10.2012, 07h33

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.