Mardi 23 janvier 2018 | Dernière mise à jour 16:56

Formule 1 Neveu déguisé en princesse: Hamilton présente ses excuses

Après avoir fustigé son neveu parce qu'il était vêtu d'une robe, le champion de F1 Lewis Hamilton a présenté ses excuses.

«Hier, je jouai avec mon neveu et j'ai réalisé que mes propos étaient inappropriés, donc je les ai effacés. Je n'avais pas l'intention de faire du mal ni de blesser quiconque. J'aime que mon neveu se sente libre de s'exprimer», a écrit Lewis Hamilton sur son compte Twitter. (Photo d'archives)

«Hier, je jouai avec mon neveu et j'ai réalisé que mes propos étaient inappropriés, donc je les ai effacés. Je n'avais pas l'intention de faire du mal ni de blesser quiconque. J'aime que mon neveu se sente libre de s'exprimer», a écrit Lewis Hamilton sur son compte Twitter. (Photo d'archives) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le champion britannique de Formule 1 Lewis Hamilton a présenté ses excuses mardi pour avoir fustigé son neveu déguisé à Noël d'une robe de princesse, regrettant son énervement et son «erreur de jugement».

Le quadruple champion du monde avait partagé une vidéo avec ses 5,7 millions d'abonnés de son compte Instagram, montrant son neveu habillé d'une robe bleue et rose et agitant une baguette magique avec un cœur en peluche.

«Je suis très triste, maintenant. Regardez mon neveu», écrivait-il. Il demande ensuite au gamin: «Pourquoi portes-tu une robe de princesse ? C'est ce que tu as eu pour Noël ?»

Quand son neveu lui répond oui, Hamilton lui demande: «Pourquoi est-ce que tu as demandé une robe de princesse pour Noël ?», avant de s'écrier: «Les garçons ne portent pas de robe de princesse !», le petit garçon se couvrant les oreilles de ses mains.

Mais devant les réactions d'internautes, Hamilton, 32 ans, a fait marche arrière. «Hier, je jouais avec mon neveu et j'ai réalisé que mes propos étaient inappropriés, donc je les ai effacés. Je n'avais pas l'intention de faire du mal ni de blesser quiconque. J'aime que mon neveu se sente libre de s'exprimer», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

«Mes plus sincères excuses pour mon comportement, car je réalise que ça n'est vraiment acceptable pour personne de marginaliser quelqu'un, peu importe d'où vous venez», a-t-il ajouté.

«J'ai toujours soutenu chaque personne vivant sa vie exactement comme elle l'entend, et j'espère que je peux être pardonné pour cette erreur de jugement», écrit encore le champion.

(afp/nxp)

Créé: 27.12.2017, 05h46


Sondage

Regardez-vous la météo à la télévision?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.