Vendredi 5 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:11

Automobile Les premières Tesla «made in China» ont été livrées

Les premières voitures du groupe Tesla à avoir été fabriquées non pas aux Etats-Unis, mais à Shanghai, débarquent sur le marché chinois.

Tesla détient la totalité de l'usine de Shanghai et bénéficie d'un traitement de faveur de la part des autorités.

Tesla détient la totalité de l'usine de Shanghai et bénéficie d'un traitement de faveur de la part des autorités. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le constructeur automobile Tesla a livré lundi sa première fournée de véhicules fabriqués sur le sol chinois, moins d'un an après l'inauguration de sa première usine hors des Etats-Unis, à Shanghai.

Les premières voitures à être sorties de la chaîne de montage ont été remises à des employés ayant passé commande précédemment. Il s'agissait de quinze Model 3, le véhicule d'entrée de gamme du groupe.

Tesla prévoit de livrer de manière plus massive ces berlines dès le mois prochain dans le pays, a affirmé le directeur général de l'entreprise pour la Chine, Wang Hao.

Elle y fabrique pour l'instant plus de 1000 voitures par semaine mais espère en produire le double l'an prochain, selon les affirmations du directeur industriel Song Gang à Bloomberg News. D'après le patron de Tesla Elon Musk, 3000 voitures pourraient sortir chaque semaine des chaînes de montage à terme.

Contourner la guerre commerciale

L'usine géante de Shanghai a vu le jour en janvier et devait permettre à l'origine à l'entreprise américaine de contourner les effets de la féroce guerre commerciale entre Washington et Pékin. Le but était également de se développer dans le marché de véhicules électriques le plus large au monde.

Alors que la Chine impose traditionnellement aux groupes étrangers présents sur son sol de nouer une alliance avec une entreprise locale, Tesla détient la totalité de l'usine de Shanghai et bénéficie même d'un traitement de faveur de la part des autorités.

Pékin a notamment annoncé la semaine dernière l'exonération d'une taxe de 10% pour les acheteurs d'un Model 3 fabriqué sur son sol, dont le prix est de 355'800 yuan, soit 50'900 dollars. Les autorités ont accordé un peu plus tôt en décembre une subvention jusqu'à 25'000 yuans à l'achat d'un véhicule de la marque américaine produit sur place. (afp/nxp)

Créé: 30.12.2019, 13h50

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.