Mardi 19 février 2019 | Dernière mise à jour 00:02

états-Unis Le salon de l'auto de Détroit est au point mort

Au pays de l'automobile, on peine à prendre le virage de la modernité. L'essence y est toujours reine, comme les gros cubes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les visiteurs font grise mine au Salon international de l'auto de Détroit, qui se tient jusqu'au 27 janvier. Ils n'ont eu à se mettre sous la dent que 30 nouveaux modèles, contre 69 en 2018. À titre de comparaison, celui de Genève en 2017 alignait 176 nouveautés et concept-cars. De nombreuses marques brillent surtout par leur absence: les emplacements occupés habituellement par Audi, BMW, Jaguar, Land Rover, Mercedes-Benz, Mitsubishi, Porsche ou Volvo sont occupés par des restaurateurs.

Selon les observateurs, Détroit n'a pas su prendre le virage de la modernité technologique, laissant au CES de Las Vegas la présentation des dernières innovations. Les voitures électriques ou autonomes sont rares, laissant la place essentiellement à deux sortes de véhicules: de gros utilitaires gourmands en essence ou des voitures sportives et luxueuses réservées aux plus fortunés. Contrairement au reste du monde, les États-Unis continuent à miser sur l'essence. Car même si la Californie veut des véhicules propres, avec les mesures pro-énergies fossiles prises par Donald Trump, les constructeurs américains ne savent plus dans quelle direction aller.

Prochain salon en été

Le marketing a également changé. Suivant les exemples d'Apple qui fait ses propres shows pour lancer ses produits ou de Tesla qui mise sur les révolutions technologiques, les constructeurs se mettent à créer leurs propres événements plutôt que de se fondre dans la masse des salons.

Pour tenter d'inverser un peu la tendance, le Salon de Détroit a annoncé que cette édition serait la dernière à se dérouler en hiver. En 2020, il se déroulera en juin, avec l'espoir de pouvoir profiter de la météo pour quelques présentations en extérieur.

(Le Matin)

Créé: 21.01.2019, 14h50

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.