Dimanche 24 mars 2019 | Dernière mise à jour 11:52

Industrie automobile Tesla dévoile son SUV sept places à 40'000 dollars

La patron de l'entreprise Elon Musk a présenté un exemplaire bleu métallisé de Model Y, un SUV de loisirs à toit entièrement vitré.

La Model Y a les caractéristiques d'un SUV mais se conduit comme une voiture de sport, selon Elon Musk.

La Model Y a les caractéristiques d'un SUV mais se conduit comme une voiture de sport, selon Elon Musk. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tesla a dévoilé jeudi son très attendu Model Y, un 4x4 de loisirs sept places, nouveau véhicule promis pour concurrencer en 2020 les nombreux SUV haut de gamme des constructeurs allemands en particulier.

«Elle a les caractéristiques d'un SUV mais se conduit comme une voiture de sport», a affirmé le médiatique patron de Tesla, Elon Musk, tout de noir vêtu, lors d'un show organisé dans ses locaux d'Hawthorne près de Los Angeles, devant des centaines de salairés de groupe, portant vestes et t-shirts siglés Tesla.

Il y a dévoilé un exemplaire bleu métallisé de Model Y, SUV de taille moyenne à toit entièrement vitré. S'il peut accueillir sept passagers, le design ressemble à un condensé du reste de la gamme, les modèles S, X et 3.

Autonomie de 480 km

Les livraisons sont prévues à partir l'automne 2020, à 47'000 dollars (à peine plus en francs) avec une autonomie de 300 miles (482 km). Le modèle Standard (230 miles, 370 km) sera disponible à 39'000 dollars au printemps 2021, a précisé Elon Musk. Deux autres variantes, à motorisations plus puissantes, seront vendues à 51'000 et 60'000 dollars à l'automne 2020.

Ce véhicule faisait l'objet de spéculations depuis des mois sur son design, son prix, sa date de commercialisation. Reste à savoir si Tesla trouvera un marché pour ce nouveau modèle dans un marché du 4x4 de loisir de luxe largement saturé, de Porsche à Mercedes ou Audi.

Tesla, qui vient de dévoiler enfin la version la moins chère (35'000 dollars) de sa Model 3, est toujours en pleine incertitude sur sa stratégie et ses capacités de production. Incertitude aussi au sujet de son fantasque patron Elon Musk, engagé dans un bras de fer avec le gendarme américain de la Bourse, la SEC, qui veut le poursuivre en justice pour des tweets intempestifs qu'elle juge trompeurs pour les investisseurs.

Les voitures de Tesla possèdent de nombreuses fonctions très avancées d'aide à la conduite, qui préfigurent les voitures véritablement autonomes, mais le conducteur est toujours censé laisser ses mains sur le volant. (ats/nxp)

Créé: 15.03.2019, 08h52

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.