Mercredi 27 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:51

Football Une bagarre qui coûte près d'un million à Vidal

L'international chilien du FC Barcelone a été condamné par la justice allemande.

Arturo Vidala été condamné à une lourde amende.

Arturo Vidala été condamné à une lourde amende. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le milieu de terrain chilien de Barcelone Arturo Vidal a été condamné par un tribunal de Munich à 800.000 euros d'amende pour une bagarre dans une discothèque de la ville, à l'époque où il jouait encore au Bayern, rapporte jeudi l'agence allemande dpa.

Son frère a également été sanctionné à hauteur de 18.000 euros pour «blessures corporelles», les amendes étant proportionnelles aux revenus des prévenus. Aucun des deux n'était présent à l'énoncé de la peine.

Plusieurs débordements extrasportifs

L'incident remonte à septembre 2017. Vidal était à l'époque une pièce maîtresse de l'équipe championne d'Allemagne. Il a été transféré cet été au FC Barcelone. Les frères Vidal ont le droit de faire appel de la décision.

Arturo Vidal, âgé de 31 ans, est connu pour quelques débordements extrasportifs, dont un accident de la route en état d'ébriété en pleine Copa America en 2015 avec sa sélection. Ce qui ne l'empêchera pas de remporter la compétition, tout comme la Copa de 2016.

Créé: 18.10.2018, 16h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.