Jeudi 27 juin 2019 | Dernière mise à jour 10:17

Bien manger L’amour est dans le plat…

Lorsque le produit est bon dans la bouche et sain pour le corps, c’est que l’amour du travail bien fait était au rendez-vous.

Un éleveur de moutons me disait : «Lorsque le foin n’est pas de bonne qualité, les brebis ne vont pas bien et le lait en pâtit. Donc, les fromages seront moins bons!»

Un éleveur de moutons me disait : «Lorsque le foin n’est pas de bonne qualité, les brebis ne vont pas bien et le lait en pâtit. Donc, les fromages seront moins bons!» Image: DR

En partenariat avec «La semaine du goût»


Retrouvez chaque vendredi, la chronique d'un invité à la table du «Bien Manger».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De l’étable à l’assiette, des femmes et des hommes ont travaillé avec professionnalisme. Et lorsque c’est bon dans la bouche et sain pour le corps, c’est que l’amour du travail bien fait était au rendez-vous.

Un éleveur de moutons me disait : «Lorsque le foin n’est pas de bonne qualité, les brebis ne vont pas bien et le lait en pâtit. Donc, les fromages seront moins bons!» Deux familles travaillent dans cette ferme. L’une se charge des soins et de la traite tandis que l’autre s’est spécialisée dans la transformation du lait et la vente directe. Vous leur avez peut-être acheté du fromage ou des yogourts. Ils sont savoureux car ils sont le fruit de la passion du métier.

Cette passion s’exprime dans le soin quotidien aux bêtes, les rondes de contrôle des brebis et des jeunes agneaux, la traite dans le calme, mais aussi dans le contrôle des pâturages, la sortie des bêtes le matin et leur rentrée le soir. Puis lors de la transformation du lait en fromages et yogourts, l’expert – tous les sens en éveil – suit l’évolution de la température du lait, la formation du caillé, l’égouttage et la maturation. Pour les yogourts, il va préparer des coulis de fruits : cueillir, laver, peler et couper, faire mijoter, filtrer la masse et l’incorporer dans les pots. Finalement, de bon matin, le véhicule chargé part au marché, à votre rencontre.

Manger les produits artisanaux, c’est un émerveillement gustatif qui vous emplit de gratitude envers celles et ceux qui les ont préparés, envers les brebis dont provient le lait et envers la nature, notre terre-mère. L’amour appelle l’amour ! (Le Matin)

Créé: 26.03.2019, 11h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.