Dimanche 23 septembre 2018 | Dernière mise à jour 11:57

Bien manger Le Bourgeon ne prend pas l’avion

Après le bio et local, une taxe poubelle plus tard, voici la question des emballages qui resurgit.

Image: DR

En partenariat avec «La semaine du goût»


Retrouvez chaque vendredi, la chronique d'un invité à la table du «Bien Manger».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après le bio et local, une taxe poubelle plus tard, voici la question des emballages qui resurgit. Les magasins en vrac se multiplient, les bonnes combines et les gestes qui seraient en mesure de sauver la planète font florès… Quelle belle hypocrisie !

D’une part, le film cellophane ou le petit autocollant est la meilleure garantie pour vous, consommateurs, de n’ingurgiter que du bio, et pas non plus les pesticides des caisses de fruits et légumes voisins et d’autre ils empêchent des intermédiaires peu scrupuleux de se sucrer sur votre dos.

Tous les experts sont formels : l’emballage ne constitue à lui seul qu’au maximum 5% de l’empreinte carbone du produit ! Mais alors quelle bonne conscience que de rouler en vélo (électrique) faire le plein de ses bocaux et bouteilles avec des produits qui sont « loin d’être proches ».

Le problème est ailleurs : arrêtons de cacher la merde au chat. Nos déplacements incessants et de plus en plus aérien (on parle d’un doublement probable d’ici à 2040) annulent et dépassent complétement les effets les quelques grammes d’emballages économisés. L’équivalant de quelques tonnes de plastiques se cache derrière notre joli petit voyage à Bali ou au Japon…

C’est aussi pour ça que le bio sort souvent couvert et que le Bourgeon ne prend pas l’avion, depuis 1981 ! (Le Matin)

Créé: 06.09.2018, 17h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.