Vendredi 19 janvier 2018 | Dernière mise à jour 10:24

Chronique Bulle sera Slow cette année!

Comme le goût n’attend pas le nombre des années, la roulotte-cuisine Slow Mobil fait une halte pour permettre aux enfants de découvrir de délicieuses recettes.

Les enfants peuvent préparer des tartelettes aux pommes et quiches aux poireaux avec des ingrédients bio et slow.

Les enfants peuvent préparer des tartelettes aux pommes et quiches aux poireaux avec des ingrédients bio et slow. Image: dr

Alexandre Fricker.

En partenariat avec «La semaine du goût»


Retrouvez chaque vendredi, la chronique d'un invité à la table du «Bien Manger».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Slow Food constitue un mouvement populaire mondial, qui compte de nombreux membres et sympathisants dans pas moins de 150 pays. Liés par le souci du bien-manger, ils s’engagent en faveur de leur communauté, de l’environnement et de la souveraineté alimentaire. Slow Food revendique le droit à une alimentation de qualité pour tous et incite à la protection du patrimoine et de la biodiversité culinaire. Forte de 3700 membres en Suisse, Slow Food CH regroupe à ce jour 20 convivium (régions). L’association accompagne les producteurs dans leurs projets « presidi » (préservation des produits), actuellement au nombre de 20 en Suisse. Invité d’honneur du Salon Suisse des Goûts et Terroirs, Slow Food défend sous plusieurs formes une alimentation bonne, propre et juste. Ateliers de cuisine pour les enfants, épicerie Slow Food avec tous les produits «presidi» et petits producteurs attendent le public à Bulle jusqu’au 3 décembre 2017.

Comme le goût n’attend pas le nombre des années, la roulotte-cuisine Slow Mobil fait une halte à Bulle pour permettre aux enfants de découvrir de délicieuses recettes. Le cuisinier Thomas anime 19 ateliers sur toute la longueur du salon, dont 6 dédiés aux classes de Bulle. Les enfants peuvent préparer des tartelettes aux pommes et quiches aux poireaux avec des ingrédients bio et slow; ils emportent bien évidemment leurs créations à la maison!

Pour Slow Food, s’occuper du changement climatique est une obligation: la qualité d’un aliment, son bon goût, n’existent pas sans respect de l’environnement, des ressources et du travail.

(Le Matin)

Créé: 29.11.2017, 09h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.