Mercredi 24 avril 2019 | Dernière mise à jour 21:32

Bien manger C’est quoi le boutefas?

Pour mieux le découvrir, Slow Food Vaud invite les gourmands à la 5e Nuit du Boutefas.

En partenariat avec «La semaine du goût»


Retrouvez chaque vendredi, la chronique d'un invité à la table du «Bien Manger».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Boutefas, caecum… Ces noms barbares ne disent plus rien à la plupart des Vaudois aujourd’hui. Et pourtant, cette charcuterie de campagne à base de viande de porc, cousine du Saucisson vaudois IGP, est un produit typique de la région depuis des siècles. Le boutefas est aussi appelé podzet, casa ou botato selon les endroits.

Il doit sa forme irrégulière aux bourrelets du caecum, le boyau naturel du porc dans lequel il est conditionné. Pesant de 600 grammes à 3 kilos, il est fermé par une seule ficelle à son extrémité. Après avoir bouilli pendant 1h30, le boutefas se consomme en tranches. Chaud, il s’accompagne de légumes ou de pommes de terre. Froid, il se retrouve dans des assiettes de charcuterie et de fromage.

Sur une idée un peu folle de Slow Food Vaud, le boutefas est célébré depuis 2015 lors de sa Nuit, à Montheron. Le samedi 4 mai prochain, ce sera l’occasion pour le public d’élire Mister Boutefas 2019 ! Une belle manière de mettre en valeur les bouchers-charcutiers et le terroir vaudois dans son ensemble.

Pour la première fois, un mini-marché réunira les cinq bouchers finalistes, des vignerons et des producteurs de la région. Outre les boutefas en concours, le repas sera composé de spécialités de saison et de produits Presidi Slow Food. Au travers de ce label, ce mouvement international vise à préserver les traditions culinaires locales menacées.

«Nuit du Boutefas 2019», samedi 4 mai dès 18h, Salle des Fêtes de l’Auberge de l’Abbaye de Montheron. 53.- non membres Slow Food, 43.- membres Slow Food, billetterie ici. (Le Matin)

Créé: 04.04.2019, 11h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.