Dimanche 16 décembre 2018 | Dernière mise à jour 20:21

Bien manger Exit Gastronomia, le Salon pro de Martigny prend le relais!

Les Romands n’ont pas le même rapport au goût que les Alémaniques. Ce n’est pas un scoop, ni une raison de nourrir une vieille rancune, comme l’ont compris les Romands qui défendent à l’échelle nationale la sensibilité latine.

Image: DR

En partenariat avec «La semaine du goût»


Retrouvez chaque vendredi, la chronique d'un invité à la table du «Bien Manger».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Bien que refusées en septembre à l’échelle nationale, les initiatives soutenant les aliments équitables et la souveraineté alimentaire ont fait le plein de voix dans les cantons latins, plus enclins à les soutenir que les cantons alémaniques. La preuve que la Suisse n’est pas uniforme en termes de goût? Oui, mais le fait de le dire revient à enfoncer une porte ouverte.

En revanche, cette piqûre de rappel éclaire d’un jour nouveau la décision récente du groupe bâlois MCH de renoncer à l’organisation du Salon Gastronomia à Lausanne (VD). Certes, la manifestation qui avait fêté ses 30 ans en 2016 montrait des signes d’essoufflement. Certes encore, les professionnels qui s’y retrouvaient tous les deux ans à Beaulieu appelaient de leurs vœux des changements fondamentaux. Mais fallait-il vraiment jeter le bébé avec l’eau du bain?

Beaucoup en doutent. A commencer par les Valaisans du FVS Group, qui lanceront le 25 novembre à Martigny (VS) le Salon professionnel de la restauration et de l’hôtellerie (CaReHo). Une manifestation qui accueillera le Grand Prix Joseph Favre, et à laquelle Hotel & Gastro Union a choisi d’apporter son soutien en y organisant un événement pour ses membres et ses partenaires de la branche.

L’exemple de CaReHo – qui symbolise l’attachement des Romands au goût et à la convivialité des échanges in situ – ne doit cependant pas nourrir une vieille rancune. Au contraire, il est la preuve que l’engagement personnel, et non le repli sur soi, est toujours la solution. Faire preuve d’engagement, c’est justement ce qu’ont fait les membres romands de Hotel & Gastro Union. (Le Matin)

Créé: 15.11.2018, 13h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.