Jeudi 12 décembre 2019 | Dernière mise à jour 00:24

Bien manger Manger du cheval? Oui mais suisse!

En Suisse, la viande chevaline est consommée à raison de 450 grammes par personne et par an; 90% sont importés de l’étranger.

En partenariat avec «La semaine du goût»


Retrouvez chaque vendredi, la chronique d'un invité à la table du «Bien Manger».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une viande importée consomme jusqu'à 5 litres d’équivalent pétrole par kilo et de bonnes conditions de détention ne sont pas toujours assurées. Afin de favoriser la consommation de matière première suisse et de pérenniser la seule race indigène, la filière «l’Originale Viande chevaline suisse» a été créée.

Un groupe de bouchers a décidé de mettre en lumière cette viande chevaline suisse et de valoriser les morceaux moins connus: ils ont développé ensemble 4 recettes gourmandes.

En Suisse, l'élevage chevalin fait partie intégrante de la biodiversité par la préservation de l'unique espèce indigène: les Franches-Montagnes. Les normes strictes en matière de protection des animaux suisses, notamment les modes de détention, assurent le bien-être animal.

L'élevage chevalin est ainsi une tradition suisse se matérialisant à travers de nombreuses manifestations. Il est particulièrement respectueux de l’environnement et fait partie du patrimoine vivant. Les chevaux suisses sont généralement élevés pour le loisir. Ils sont nourris par un affouragement provenant directement de l'exploitation agricole, dans la majorité des cas.

L’inscription du cheval comme animal de rente permet ensuite d’en valoriser la viande, dont la grande qualité est due au type de détention. L’Originale assure au consommateur un produit suisse de qualité, élaboré par un boucher conscient du bien-être animal et offrant son soutien aux éleveurs.

Demandez-donc à votre boucher des produits l’Originale Viande chevaline suisse!

Retrouvez les recettes développées par les bouchers romands, ainsi que des idées innovatrices pour cuisiner la viande de cheval sur le site de l’Originale Viande chevaline suisse.

Consultez l’inventaire du Patrimoine culinaire suisse et la nouvelle fiche qui présente la viande de chevaline en cliquant ici.

Nadège Koller, ingénieure en technologie alimentaire, et Olivier Boillat, ingénieur agronome, Fondation Rurale Interjurassienne

Créé: 29.11.2019, 07h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.