Vendredi 6 décembre 2019 | Dernière mise à jour 23:10

Bien manger Mercosur à table: on mange aujourd’hui et on paye demain!

La Semaine du Goût a eu lieu durant le mois de septembre dans toute la Suisse: l’occasion de célébrer le bien manger à base de produits locaux, de saison et de proximité - qu’ils soient faits maison ou transformés par des professionnels.

La Semaine du Goût a eu lieu durant le mois de septembre dans toute la Suisse: l’occasion de célébrer le bien manger.

La Semaine du Goût a eu lieu durant le mois de septembre dans toute la Suisse: l’occasion de célébrer le bien manger. Image: Greg Clément

En partenariat avec «La semaine du goût»


Retrouvez chaque vendredi, la chronique d'un invité à la table du «Bien Manger».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Semaine du Goût fait l’éloge de la transparence, des liens sociaux et du respect des savoir-faire. Elle se conjugue avec l’éthique et la justice ainsi que le respect de l’environnement et des animaux. Dans le contexte actuel de lutte contre le réchauffement climatique, la Semaine du Goût n’en est que plus pertinente.

Pourtant, un traité de libre commerce entre l’AELE et le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay) est en cours de négociation. Il comprend l’importation – entre autres! - de viande de bœuf, de poulet, mais aussi de certains fruits frais qui seront affrétés par avion. Notre gouvernement soutient ce traité de libre-échange et nous assure qu’il prévoit un dialogue sur une filière agroalimentaire durable ainsi que des dispositions relatives à la protection du climat et à l’utilisation durable des ressources forestières. On se demande par quel tour de passe-passe notre gouvernement réussira à tenir sa promesse!

Ce genre d’accord n’enrichit que les géants de l’agro-alimentaire et ce sont les générations futures qui en paieront les conséquences sociales, environnementales et climatiques. Il est temps, pour une fois, de faire passer au premier plan le respect des populations ici et là-bas ainsi que la protection de notre planète.

Alors pourquoi se limiter à la Semaine du Goût? Passons aux années du Goût! Car consommer local - chaque jour - est un acte de résistance.

Michelle Zufferey, Uniterre

Créé: 03.10.2019, 09h34

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.