Jeudi 15 novembre 2018 | Dernière mise à jour 01:09

Berne Quand les plantes sauvages illuminent votre assiette

L’Auberge «Les Chatons» remporte le prix «Coup de cœur» WIR-Semaine du Goût.

Image: DR

Sophie Favez. (Image: DR)

En partenariat avec «La semaine du goût»


Retrouvez chaque vendredi, la chronique d'un invité à la table du «Bien Manger».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Plus de 1500 activités se sont déroulées dans toute la Suisse lors de la Semaine du Goût. L’Auberge «Les Chatons» au Noirmont, dans les Franches Montagnes s’est distinguée par l’originalité de son offre et sa cuisine alliant produits locaux et spécialités aux plantes sauvages. Elle s’est vue décerner le Prix «Coup de cœur» WIR-Semaine du Goût 2018 lors du repas de gala d’ouverture à Berne.

Un magnifique écrin de verdure au milieu de la campagne Jurassienne. Il y a 6 ans, Eduardo Gomes et sa compagne Isabelle Renaud ont pris les commandes de cette petite auberge nichée dans une prairie au centre du Jura à proximité du Noirmont, plus connu pour son festival que pour sa gastronomie si l’on fait exception de la table prestigieuse de Monsieur Wenger.

La 1 ère année, le propriétaire des murs les avait prévenus qu’il vaudrait mieux penser à une activité secondaire pour traverser les mois d’hiver, période calme dans cette contrée excentrée à l’accessibilité parfois limitée durant la saison froide. Le pari n’était donc pas gagné d’avance.

Le succès fut pourtant au rendez-vous dès les premiers mois d’exploitation et cette récompense confirme que le démarche entreprise par ses 2 amoureux de la nature aux compétences très complémentaires est un bien joli mariage.

Passion, produits frais et plantes de nos montagnes

Passant de longues heures à parcourir les sentiers et alpages à proximité de l’auberge Eduaro et Isabelle s’intéressent à la nature qui les entoure et récoltent précieusement les nombreuses richesses qui se cachent à l’orée du bois ou au milieu des pâturages encore épargnés. Vous en avez, vous aussi, s’en doute aperçues mais sans vous y attarder faute d’en connaître les secrets.

On ne s’improvise pas éthnobotaniste

La force de ce binôme réside dans leur complémentarité. Tandis qu’Isabelle depuis toujours passionnée des plantes a suivi plusieurs formations d’éthnobotaniste, Edouardo se met au fourneau et invente des recettes aussi goûtues que surprenantes.

On trouvera ainsi sur leur carte au gré des saisons et de la cueillette : Une terrine d’épiaire des bois et son coulis de tomate au lierre terrestre, un carpaccio mariné à l’aspérule odorante, des pâtes fraîches au pesto d’orties, un filet de brochet du Doubs farci à l’achillée millefeuille ou encore un entremet 3 chocolats et sa crème à la tanaisie.

C’est donc tout naturellement que «Les Chatons» se sont fait certifier par le Label Fait maison, qu’ils font partie de Slow Food Suisse et qu’ils se sont vu remettre ce prix Coup de cœur devant un parterre de personnalités impressionnant pour ces 2 restaurateurs. «Nous sommes très heureux que notre restaurant ait été mis en évidence ce soir. C’est une magnifique vitrine offerte par la Semaine du Goût et la Banque WIR. Cet événement qui fédère tous les amoureux du goût est important pour tous les restaurateurs de Suisse qui se retrouvent autour d’une même passion ». Déclarent d’une seule voix Eduardo et Isabelle très émus par l’engouement et les nombreux retours positifs recueilli lors de cette soirée de gala en tenant avec fierté l’award qui leur a été décerné.

«C’est un pur plaisir de sentir un restaurateur aussi engagé à enrichir ses créations et motivé à partager ses découvertes avec ses clients. Nous espérons que ce prix lui amènera une clientèle supplémentaire et le fera connaître au-delà de sa région avec la visibilité offerte au sein du réseau WIR*» déclare Karin Zahnd Cadoux, membre du Conseil d’Administration de la Banque WIR, qui a eu le privilège de lui remettre ce prix.

* Le réseau WIR compte plus de 30'000 participants à travers toute la Suisse. Parmi eux de nombreux restaurants et établissements en lien avec la restauration et l’hôtellerie mais représentant tous les secteurs de l’économie des PME. (Le Matin)

Créé: 04.10.2018, 18h34

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.