Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:59

Vevey Distribution de nourriture: «Partage Riviera» ne chôme pas

Depuis la pandémie, plus de 200 personnes viennent chercher une aide alimentaire à chacune des deux distributions hebdomadaires de l’association.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Vevey (VD), l'Association «Partage Riviera» apporte une aide alimentaire aux personnes et aux familles dans le besoin sur la Riviera, en partageant les surplus de nourriture périssable des grandes surfaces et en luttant contre le gaspillage. En cette période de coronavirus, elle ne chôme pas.

«Avec la crise de la pandémie, on a eu une très nette augmentation de personnes venant chez nous», confie à Keystone-ATS son responsable Michel Botalla. Jusqu'en février, 80 à 90 personnes en moyenne venaient à chacune des deux distributions par semaine. Depuis le Covid-19, il y a régulièrement 200 personnes, voire près de 240 parfois, dit-il.

«Il s'agit de gens qui se retrouvent sans emploi ou qui étaient déjà à la limite et ne gagnent désormais plus assez d'argent car en chômage partiel. On trouve de tout. Des personnes immigrées ou requérantes d'asile mais aussi beaucoup de Suisses qui viennent déjà depuis 20 ou 30 ans, qui ont toujours vécu avec de petits moyens et se retrouvent complètement démunis à cause de la crise», explique M. Botalla.

Rayon d'action élargi

«Pendant les deux trois premières semaines du coronavirus, on a élargi notre rayon d'action. Les gens viennent parfois de Sion, de Martigny et sinon beaucoup de Lausanne», dit-il. Les critères de base restent les mêmes: avoir les subsides de l'assurance-maladie, être au Revenu d'insertion (RI) ou détenteur de la carte Caritas.

En raison de la situation sanitaire actuelle et afin d'améliorer encore la sécurité, les distributions alimentaires ont lieu uniquement les mardis et vendredis dès 14h00 dans les locaux de L'Etape à Vevey. La distribution du mercredi à Clarens est suspendue temporairement.

Et le comble pour une association qui mise sur les «invendus», elle doit recourir à des achats d'aliments supplémentaires pour faire face à l'augmentation de la demande. Et ce grâce à une aide de la Chaîne du Bonheur bienvenue, remercie M. Botalla.

Système de gestion des files d'attente

Sans savoir que cela allait être aussi utile en temps de pandémie, cet ingénieur en informatique de formation a créé lui-même un logiciel en novembre 2019 pour gérer le flux des bénéficiaires. Ceux-ci doivent s'inscrire au préalable pour participer à une distribution. Le système se base sur un tirage au sort informatique.

Toutes les personnes inscrites reçoivent un SMS personnalisé à 10h00 le matin de la distribution, qui les informe de l'heure à laquelle ils doivent se présenter à l'accueil. Aujourd'hui avec la crise du Covid-19, cela permet d'éviter 2 à 3h de queue, selon le responsable. Moins d'attente, moins de tensions, plus de contacts humains et du coup un moral qui va mieux, constate-t-il.

L'Association «Partage Riviera» est issue de la fusion de deux associations bien connues de la Riviera. L'Etape, basée à Vevey depuis 1997 et qui est une association sans but lucratif dont la mission principale est la distribution des surplus alimentaire. Et Le Coup de Pouce, basé à Clarens depuis 2012 et qui est une association sans but lucratif dont la mission est la distribution des surplus alimentaire.

La nouvelle entité caritative œcuménique compte environ 80 bénévoles en temps normal. Ils sont plus de 200 aujourd'hui. Elle écoule gratuitement 2,5 tonnes de denrées périssables par semaine, provenant des surplus récoltés auprès des grands distributeurs par l'organisation nationale Table Suisse. Cela fait environ 75 tonnes de nourriture partagée et recyclée chaque année.

Créé: 16.05.2020, 10h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.