Mardi 25 septembre 2018 | Dernière mise à jour 08:19

Football Didier Deschamps: «Je ne leur parle jamais de 98»

Le sélectionneur des Bleus ne veut pas «saouler» sa jeune équipe avec ses exploits passés. Il veut au contraire qu’elle écrive sa propre histoire.

Didier Deschamps a félicité chaleureusement tous ses joueurs après la victoire contre la Belgique mardi soir.

Didier Deschamps a félicité chaleureusement tous ses joueurs après la victoire contre la Belgique mardi soir. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pas question pour Didier Deschamps de jouer au «vieux combattant» et d’expliquer à Kylian Mbappé (qui n’était pas né lorsque la France a gagné la Coupe du monde!) qui il est et ce qu’il a gagné. «De toute façon, je crois qu’ils sont au courant», a souri le sélectionneur des Bleus après la victoire face aux Belges mardi à Saint-Pétersbourg. «DD» restera pour l’éternité le premier capitaine français à avoir soulevé le trophée le plus convoité du monde du sport. Hugo Lloris est à nonante minutes de devenir le deuxième, mais son sélectionneur ne veut surtout pas mettre la pression à son gardien. Pas plus qu’au reste du groupe, d’ailleurs.

«Je ne leur parle jamais de mon histoire et de 98. Jamais», a ainsi assuré Didier Deschamps. «On l’a dit, certains n’étaient même pas nés. C’est une autre histoire, c’est passé. Je ne vais par leur parler de joueurs d’il y a vingt ans ou même d’il y a dix ans. Non pas que je ne sois pas fier de 1998, bien au contraire, mais il faut vivre avec son temps. Personne ne pourra jamais nous enlever ce qu’on a fait cette année-là, mais le plus important, c’est aujourd’hui et demain. A un moment, dans quelques années, je dirai stop et je profiterai peut-être de mes souvenirs. Mais ce moment n’est pas encore venu.»

Avant cela, le boss de cette très jeune et très ambitieuse équipe de France se verrait bien remporter la Coupe du monde comme joueur et comme sélectionneur. «Mais on n’a encore rien gagné. Enfin si, on a gagné une demi-finale. Mais le match le plus important, c’est celui qui nous attend dimanche. Ça a été très douloureux de perdre la finale de l’Euro il y a deux ans, donc on sait ce qu’on a à faire dimanche à Moscou. On a le privilège de pouvoir donner du bonheur aux gens, c’est énorme. On ne se rend pas forcément bien compte, on est ici, on est un peu loin… On reçoit des bribes de ce qui se passe en France et on fera tout pour qu’ll y ait encore plus de bonheur dans le pays dimanche soir», a assuré «DD». (nxp)

Créé: 11.07.2018, 14h47

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.