Vendredi 6 décembre 2019 | Dernière mise à jour 04:25

Football La coupe de Neymar déjà la risée du web

La superstar brésilienne a opté pour un choix capillaire étonnant. C'est du moins l'avis de la toile. Reste à espérer qu'il ne se venge pas sur la Suisse...

Mais pourquoi tant de haine?

Mais pourquoi tant de haine? Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Neymar a toujours le style sur le terrain: dribbles, ouvertures, appels de balle, frappes de mule ou en finesse. Mais en matière de cheveux, il faut avouer que ses choix ne font pas toujours l'unanimité.

Le Brésilien a-t-il eu peur que Cristiano Ronaldo lui vole la vedette avec son triplé contre l'Espagne? Est-il lui-même convaincu que cette coupe va le porter jusqu'à la finale? Pense-t-il déconcentrer la défense suisse en la faisant bien rigoler?

Toutes ces réponses, et un peu plus, tomberont d'ici au match face à la Suisse (20h). Car il se murmure qu'il aurait décidé de déjà adapter sa coupe. On peut le comprendre en lisant les réactions moqueuses qui fleurissent sur le web. Florilège de tweets pour faire monter la confiance dans le camp suisse.

Une véritable inspiration

«Des spaghettis sur le crâne»

Le coup de la serpillère

«De l'acier renforcé avec du béton»

La théorie de la diversion...

... et celle du dopage

Enfin, l'exception qui confirme la règle

Créé: 17.06.2018, 08h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.