Lundi 24 septembre 2018 | Dernière mise à jour 07:44

Football Neymar: «Perso, j'aurais payé moins pour moi...»

La star du PSG et du Brésil a expliqué dans une interview qu'il ne retirait aucune fierté d'être devenu le joueur le plus cher du monde.

Neymar: «Se référer uniquement à la somme de transfert ne permet pas de déterminer à quel point tu es vraiment bon.»

Neymar: «Se référer uniquement à la somme de transfert ne permet pas de déterminer à quel point tu es vraiment bon.» Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Incroyable, mais vrai: dans une interview accordée au site SPOX.com, Neymar a expliqué que le fait d'être devenu le joueur le plus cher du monde lui était presque désagréable. On se rappelle que l'été dernier, le Paris St-germain avait déboursé 222 millions d'euros pour transférer le Brésilien de Barcelone.

«Je ne suis pas fier de cette somme de transfert, pas plus que d'être devenu le joueur le plus cher de tous les temps, explique Neymar. C'est de l'argent, rien d'autre. Je n'y peux rien.» Avant d'ajouter: «Personnellement, j'aurais payé moins pour moi...»

Il a ensuite souligné à quel point cette somme ne permettait pas un véritable jugement de valeur: «Se référer uniquement à la somme de transfert ne t'aide pas à avancer. Cela ne permet pas davantage de déterminer à quel point tu es vraiment bon.»

Le Brésilien a tiré un bilan positif de sa première année parisienne. «Le plus important pour moi, cela a été d'être en bonne forme immédiatement après mon arrivée, de sortir d'excellents matches et d'avoir gagné quelques titres cette saison. Je me sens vraiment bien à Paris.»

Et, à propos du Mondial qui s'ouvre ce jeudi: «On a enfin l'occasion d'effacer la dernière Coupe du monde. Peut-être allons-nous à nouveau tomber contre l'Allemagne, et alors on aurait une vraie revanche.»

Neymar n'a pas oublié que, sans lui - il avait été blessé au dos en quart de finale contre la Colombie -, le Brésil avait été humilié 7-1 par l'Allemagne en demi-finale, il y a quatre ans. «Cela été un choc pour tous les Brésiliens. Pour moi aussi, évidemment. Même si je n'étais pas actif sur le terrain, j'appartenais à l'équipe. J'étais aussi abattu que mes coéquipiers.»

Neymar a donc envie de revanche sur les terrains russes. Satisfera-t-il son appétit dès dimanche contre la Suisse?

(nxp)

Créé: 14.06.2018, 11h44

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters