Vendredi 24 mai 2019 | Dernière mise à jour 21:05

Mondial Après la polémique, place au football

Granit Xhaka, Xherdan Shaqiri et Stephan Lichtsteiner n’ont pas été suspendus par la FIFA. Soulagement dans le camp suisse à Togliatti.

64000

En francs, le montant de l’amende dont a écopé au total la Fédération serbe. Cette somme sanctionne le comportement des supporters, mais aussi les propos tenus après le match par le président et le sélectionneur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le dimanche «sacrifié» de Peter Gilliéron et de Claudio Sulser a donc été utile. Pendant que les joueurs se reposaient et profitaient de leur premier jour de congé en Russie (Granit Xhaka et Manuel Akanji se sont notamment affrontés sur un fringant 25 m nage libre dans la piscine de leur hôtel de Togliatti), les deux têtes pensantes de l’ASF se sont enfermées et ont planché sur une stratégie de défense pour éviter une suspension à trois joueurs majeurs (et comment!) de Vladimir Petkovic. On ne sait pas si les deux hommes ont donné un nom à leur opération («Les aigles de la Volga»?), mais leur mission a été couronnée de succès. En envoyant leur argumentation à la FIFA dimanche soir, le président et le délégué aux équipes nationales ont pu se coucher contents d’eux.

La commission de discipline de la FIFA a en effet été sensible à leur missive. Le fait que Claudio Sulser ait été un membre apprécié de cette instance l’a sans doute aidé à trouver les mots, ce que ne manqueront sans doute pas de souligner les médias serbes dans les jours à venir. Qu’importe: la décision est tombée hier soir et il s’agit maintenant de calmer le jeu, d’un côté comme de l’autre. La FIFA, par sa commission de discipline, a donc décidé de ne pas suspendre Granit Xhaka, Xherdan Shaqiri et Stephan Lichtsteiner. Elle en avait la possibilité réglementaire, pourtant, en s’appuyant sur son article 57, mais elle a décidé qu’une triple amende individuelle suffirait.

Amendes différentes

N’étant pas dans les secrets de cette commission, on s’interrogera simplement sur les motifs qui ont poussé ses membres à doubler le montant que devront payer Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri (10 000 francs chacun) par rapport à celui que devra régler Stephan Lichtsteiner (5000 francs). On a encore une fois vérifié à la vidéo (merci la VAR) pour en être sûrs: l’aigle dessiné par Stephan Lichtsteiner comportait exactement le même nombre d’ailes que celui réalisé par ses copains albanophones. Bref, on préférera en rire et les trois hommes sûrement aussi avec nous, surtout qu’on est prêts à parier un enjoliveur de Lada que l’ASF s’occupera de régler l’addition. Difficile d’en savoir plus pour l’instant, car les officiels suisses ne se sont pas encore exprimés sur l’affaire, mis à part par la voix de Claudio Sulser, qui a sobrement déclaré à propos du verdict: «Nous en prenons acte et sommes satisfaits de pouvoir désormais nous concentrer uniquement sur le sport.» Des paroles qui ne rentreront pas dans l’histoire du sport à côté de celles de Muhammad Ali ou de Tommie Smith, mais qui ont le mérite de la concision, au moins.

Voilà donc les trois hommes éligibles pour le match de demain face au Costa Rica, à Nijni Novgorod. Il est donc temps d’enterrer cette affaire, et pour de bon. Surtout que la FIFA a été claire: elle ne sanctionne pas trop lourdement pour cette fois, mais elle sera intransigeante en cas de récidive. Il serait donc bon que les trois hommes aient compris le message (ou que la Suisse ne rencontre pas la Serbie en finale, par exemple).

Place donc au football, ce qui ne fâchera personne. L’équipe de Suisse s’envole ce matin en direction de Nijni Novgorod (55 minutes de vol) avec un vrai poids en moins sur les épaules. (Le Matin)

Créé: 26.06.2018, 08h09

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.