Dimanche 19 mai 2019 | Dernière mise à jour 21:47

Football Xhaka, Shaqiri et Lichtsteiner pas suspendus

Les trois joueurs suisses, qui avaient fait le signe de l'aigle bicéphale albanais, ont écopé d'amendes.

Granit Xhaka, Stephan Lichtsteiner et Xherdan Shaqiri: les trois joueurs de la Nati échappent à une suspension.

Granit Xhaka, Stephan Lichtsteiner et Xherdan Shaqiri: les trois joueurs de la Nati échappent à une suspension. Image: Keystone/Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suisse pourra affronter le Costa Rica mercredi, avec une place pour les 8es de finale de la Coupe du monde dans le viseur, au grand complet. La commission de discipline de la FIFA a en effet décidé de ne pas suspendre Granit Xhaka, Xherdan Shaqiri et Stephan Lichtsteiner, placés sous enquête dans l'affaire de l'aigle bicéphale albanais.

Il faut avoir foi en la parole des dirigeants de l'Association Suisse de Football (ASF): tel est l'un des enseignements de l'affaire. Son président Peter Gillieron et son délégué aux équipes nationales Claudio Sulser, tous deux juristes, étaient convaincus qu'aucun des trois joueurs n'écoperait d'une suspension - qui pouvait aller jusqu'à deux matches - pour avoir mimé le symbole de la grande Albanie lors de la victoire 2-1 vendredi à Kaliningrad devant la Serbie.

Les deux buteurs doivent s'acquitter toutefois d'une amende de 10'000 francs, le capitaine d'une de 5000 francs. Ils sont par ailleurs avertis que la sanction sera beaucoup plus lourde en cas de récidive. Selon la FIFA, les trois hommes ont contrevenu à l'article 57 en raison de leur comportement antisportif.

«Tous les gestes sous la loupe juridique...»

«Si elle décidait de suspendre nos joueurs, la FIFA devrait alors examiner tous les gestes que l'on peut voir sur le terrain de football sous la loupe juridique», expliquait dimanche Peter Gilliéron dans un entretien à Keystone-ATS. Peter Gilliéron et Claudio Sulser avaient, par ailleurs, insisté pour ne pas faire de cet aigle bicéphale une «affaire d'Etat». Ils n'ont pas franchement été entendus.

Lundi soir, après la communication du verdict de la FIFA, l'ASF n'a pas tenu une conférence de presse pour exprimer son ressenti. Elle ne tient pas à commenter une décision de justice. Elle a simplement écrit sur son site qu'elle «prenait acte de ce verdict et qu'elle était désormais satisfaite de pouvoir désormais se concentrer uniquement sur le sport. »Nous avons un match très important mercredi contre le Costa Rica à Nizhny Novogorod et nous voulons tout faire pour bien le négocier«, poursuit le communiqué rédigé par Claudio Sulser.

Lichtsteiner et Behrami parleront mardi

Cette affaire, qui a déchaîné bien des passions en Suisse, sera définitivement close ce mercredi à Nizhni Novogorod où Stephan Lichtsteiner et Valon Berhrami participeront, au côté de Vladimir Petkovic, à la conférence de l'avant match contre le Costa Rica. Le Lucernois et le Tessinois rappelleront que cette équipe de Suisse est à la fois une et multiculturelle. Qu'elle n'a jamais été aussi unie. Ni aussi forte sans doute.

Peut-être appelé à remplacer Stephan Lichtsteiner mercredi si Vladimir Petkovic arrête le choix de ménager son capitaine avant un éventuel et probable huitième de finale, Michael Lang a expliqué comment les joueurs ont vécu ces trois jours qui ont suivi la victoire de Kaliningrad.

»Ils ont rendu l'équipe plus forte, assure le Saint-Gallois. Nous ne laissons jamais un coéquipier sur le bord de la route et nous ne supportons pas que l'un des nôtres puisse se retrouver dans la fosse aux lions." L'image est forte, mais elle n'est pas loin de la vérité tant le maelstrom qui a emporté Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri fut parfois d'une violence inouïe. (ATS/M. Ro./nxp)

Créé: 25.06.2018, 18h36

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.