Dimanche 19 mai 2019 | Dernière mise à jour 09:17

Entraide judiciaire Des fragments de statues étrusques retournent au pays

Importées illicitement en Suisse, ces pièces ont été restituées aux autorités italiennes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des fragments de statues étrusques, importées illicitement en Suisse, ont été restituées le 25 octobre dernier aux autorités italiennes, indique Pierre Aubert, procureur général du canton de Neuchâtel dans un communiqué.

Ce dernier précise les faits: dans le courant de l'été 2015, l'Administration fédérale des douanes, office anti-fraude de Neuchâtel, a dénoncé un habitant du canton pour détention illicite d'œuvres d'art, soit deux fragments de statues étrusques en terre cuite, mutilées et partiellement restaurées, représentant Diane et Actéon. Ces pièces, dont seuls subsistent les membres inférieurs, proviennent probablement d'un temple du 4ème ou du 3ème siècle avant J.-C. que les spécialistes situent dans la province de Viterbe, Latium (Italie). Elles sont le fruit d'une des nombreuses fouilles illicites opérées dans cette région et auraient été importées en Suisse par un marchand déjà mis en cause pour trafic illicite d'œuvres d'art et décédé depuis lors. La personne chez qui elles étaient entreposées, et qui avait d'ailleurs annoncé spontanément leur présence à son domicile, les aurait récupérées dans un port- franc où elles seraient restées de nombreuses années. Elles ont été séquestrées et déposées au Laténium, musée d'archéologie du canton de Neuchâtel, en vue de leur restitution aux autorités italiennes.

Du fait qu'il n'a pas été possible d'établir qu'elles auraient été acquises ou importées après l'entrée en vigueur, le 1er juin 2015, de la loi fédérale sur le transfert international des biens culturels, qui érige en délit le fait d'acquérir de quelque manière que ce soit ou d'importer des biens culturels de provenance illicite, leur détenteur a bénéficié d'une ordonnance de classement. Il ne s'est pas opposé à la restitution des statues aux autorités italiennes.

A la suite d'une demande d'entraide judiciaire internationale adressée aux autorités neuchâteloises par le Parquet de Rome, ces deux statues ont été remises, le 25 octobre 2016, à des représentants du centre opérationnel des carabinieri en charge de la sauvegarde du patrimoine culturel. (Le Matin)

Créé: 03.11.2016, 09h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.