Jeudi 15 novembre 2018 | Dernière mise à jour 03:57

Concept «On ne voit rien, mais les humoristes sont bien là»

C'est dans le noir complet que quatre artistes se sont produits jeudi soir à l'ABC, à Lausanne. Une première en Suisse.

Vidéo: Laura Juliano

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ils n'ont eu que leur voix pour faire rire une centaine de personnes, jeudi soir au clud l'ABC à Lausanne. Quatre humoristes suisses, Nathanaël Rochat, Blaise Bersinger, Yoann Provenzano et Charles Nouveau, se sont produits dans l'obscurité la plus totale. Pour l'occasion, même les plus petites sources de lumière ont été soigneusement recouvertes de scotch noir.

Une première pour eux comme pour le public. Le concept, Thomas Lecuyer, programmateur du spectacle «Jokers! Blackout», l'a découvert à Paris. Il est le premier à en proposer l'expérience en Suisse. «On ne voit rien, mais les humoristes sont bien là près de nous. Il y a un lien plus intime qui se crée, souligne-t-il. Et dans le noir, tout est plus intense. Il peut se passer plein de choses. On est tout le temps surpris. On n'a plus de repères, donc on est toujours en alerte. On a le cœur qui bat plus vite.»

Durant cette première couronnée de succès, le public, désinhibé par l'obscurité s'est ouvertement exprimé. Éclats de rires, commentaires et huées se sont succédés sans gêne, déstabilisant au passage certains humoristes peu habitués à des réactions si directes. (Le Matin)

Créé: 26.10.2018, 19h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.