Lundi 16 septembre 2019 | Dernière mise à jour 22:04

Concours Des photos d'une beauté si sauvage qu'elles rugiraient presque

Les premiers finalistes pour le titre de photographe animalier de l'année ont été dévoilés à Londres. Deux Suisses en font partie. Saisissant!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Musée d'histoire naturelle de Londres a dévoilé une quinzaine des finalistes de la 55e édition de son concours du Photographe de la vie sauvage de l'année. Deux Suisses figurent dans cette sélection restreinte, un Romand et un Alémanique. Plus de 48 000 clichés provenant de photographes amateurs et professionnels de plus de 100 pays ont été envoyés au jury, qui en a retenu 100 seulement. Les vainqueurs des différentes catégories seront annoncés le 15 octobre et le public pourra admirer les plus beaux clichés lors d'une exposition qui s'ouvrira au Musée le 18 octobre.

Créé: 10.09.2019, 17h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.