Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 00:18

Zoo de Berlin Deux manchots gay adoptent un oeuf

Skipper et Ping, deux manchots royaux mâles de 10 ans, ont décidé de couver un oeuf au Zoo de Berlin.

Skipper (à droite) et Ping.
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux manchots du zoo de Berlin qui sont homosexuels et s'étaient mis faute de mieux à couver une pierre peuvent désormais couver un vrai oeuf.

Le personnel du zoo a récemment présenté au couple un oeuf d'un autre couple et les deux manchots, Skipper et Ping, tous deux âgés de 10 ans, se sont aussitôt mis à le couver.

L'oeuf provenait d'un couple de manchots hétérosexuels qui au cours des dernières années «ne s'entendaient pas à 100% bien et avaient pour cette raison souvent abîmé leurs oeufs», a déclaré Norbert Zahmel, un des gardiens du zoo.

Si la couvaison est menée à bien, ce serait la première naissance d'un pingouin au zoo de Berlin depuis plus de 20 ans.

Les relations homosexuelles entre les manchots ne sont pas rares et sont souvent constatées aussi bien dans les zoos qu'en liberté.

Lors de la dernière Pride Week, dans le cadre d'une campagne contre les discriminations, le zoo de Londres a déployé au-dessus de la plage de ses manchots une banderole qui proclamait: «Certains manchots sont gay. Il faut vous y faire».

(afp/nxp)

Créé: 16.08.2019, 07h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.