Vendredi 19 octobre 2018 | Dernière mise à jour 04:46

Programme Iron Maiden, Muse, Cabrel et Polnareff au Paléo

Si le mardi et le mercredi sont rock, le festival varie les plaisirs avec un fort accent français.

La prog jour par jour

Mardi 19 juillet

Muse - The Lumineers - Courtney Barnett - Boys Noize Live - Aaron - Feldermelder plays “Erratic” - Kiku & Blixa Bargeld & Black Cracker - Grand Blanc - Last Train - The Deaf - We Are Match - Antipods - The Rapparees - Anach Cuan

Mercredi 20 juillet

Iron Maiden - Louise Attaque - Eluveitie - Synapson - The Raven Age - J.C. Satàn - Promethee - Coilguns - Steve‘N’Seagulls - Egopusher - Sarah W. Papsun - Pandour Live - LiA - Carlos Núñez - Red Hot Chili Pipers - Happy Ol’McWeasel

Jeudi 21 juillet

Francis Cabrel - Stephan Eicher und die Automaten - Massive Attack - Birdy Nam Nam - Tiken Jah Fakoly - Marina Kaye - Alex Beaupain - The Two - Le Roi Angus - Tatum Rush - Jain - Hyphen Hyphen - Nattali Rize - L’Entourloop - Sharon Shannon Band - Denez - Les Frères Guichen

Vendredi 22 juillet

Les Insus (ex-Téléphone) - Bastille - Lilly Wood & The Prick - Caribbean Dandee: Joey Starr & Nathy - The Avener - Deluxe - Giedré - Balthazar - Vianney - Rover - Throes + The Shine - DBFC - Ocean Wisdom - Pihpoh - Celtic Social Club - Danceperados Of Ireland - Krismenn & Alem

Samedi 23 juillet

The Chemical Brothers - Alain Souchon & Laurent Voulzy - Fréro Delavega - Fakear - The Shoes - Bigflo & Oli - Abd Al Malik - The Animen - Flavien Berger - Simpig - Mansfield. TYA - Aliose - Guizmo - Soom T - Jas CRW - Altan - Turbo Sans Visa - Krismenn & Alem

Dimanche 24 juillet

Michel Polnareff - Louane - Thomas Dutronc - Ibrahim Maalouf - D’jal Dans ‘’Just D’al’’ - TheAngelcy - Stéphanie Blanchoud - A-Wa - Mbongwana Star - 3somesisters - mps PILOT - Vouipe - Sinfonietta De Lausanne Alexander Mayer Direction Corrado Giuffredi et Cindy Lin Clarinettes Symphonie Du Nouveau Monde d’Antonín Dvo?ák - Alan Stivell - The Real McKenzies - Bagad Karaez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après une édition anniversaire (la 40e) en 2015, le Paléo reprend de plus belle du 19 au 24 juillet 2016 avec sa marque de fabrique: le panachage. Dans les têtes d’affiche comme dans les styles, tout le monde devrait en effet y trouver son compte. Même si les amoureux de la langue française sont davantage gâtés.

Les deux premiers jours font la part belle au rock. Mardi, Muse (déjà annoncé) revient sur l’Asse au côtés des Lumineers, dont le 2e album, «Cleopatra», est sorti vendredi 8 avril. Tandis qu’on ne manquera pas de découvrir Courtney Barnett, belle révélation rock des deux dernières années tout auréolée de l'Australian Muzic Prize, et Boys Noize en version live. Mercredi, les riffs de guitare sont plus lourds. Du moins pour les mythiques chevelus d’Iron Maiden qui côtoient Eluveitie (du folk metal suisse). Louise Attaque devrait raviver de bons souvenirs, onze ans après la sortie de son 3e album.

Cabrel, Téléphone et les autres

Dès jeudi, quelques poids lourds de la chanson française sont à l’affiche. A commencer par Francis Cabrel qu’on attendait plutôt l’an dernier. Mais aussi Les Insus (déjà annoncés) qui viennent interpréter les classiques de Téléphone à trois, vendredi. Eux sont deux mais pas moins attendus, samedi: Alain Souchon & Laurent Voulzy. Enfin, dimanche, c’est au tour de Michel Polnareff: vingt-six ans sans sortir d’album, neuf sans être monté sur scène.

Dans ce programme francophone, on remarque aussi la présence de Fréro Delavega (samedi) et Louane (dimanche), un duo et une chanteuse qui se sont fait connaître par l’émission «The Voice». Si la présence du premier fait penser que le Paléo a avant tout cédé au pouvoir des chiffres (leurs deux premiers albums se sont vendus respectivement à 300 000 et 200 000 exemplaires), la programmation de la seconde est logique, tellement elle fait l’unanimité partout. Les plus attentifs remarqueront la présence de Marina Kaye, jeudi, qui, elle, a remporté la saison 6 de «La France a un incroyable talent» en 2011

Alan Stivell en vedette au Village du Monde

Autres poids lourds, autres styles. Jeudi, on retrouve Stephan Eicher et ses automates, Massive Attack, toujours au top en live, et les fous des platines Birdy Nam Nam. Vendredi, Bastille peut compter sur les fans du jeu FIFA et des séries Vampire Diaries et Game of Thrones, qui connaissent leurs titres (ce qui fait un paquet de monde), alors que The Avener, le DJ qui relooke les chansons des autres, devrait retenir les festivaliers jusqu’à la fermeture. Samedi, The Chemical Brother sont attendus avec un show monstrueux. Dimanche, on coche déjà dans son agenda Ibrahim Maalouf, devenu incontournable avec sa trompette à quatre pistons.

Enfin, le Paléo intriguait avec son annonce de vouloir mettre le cap sur les mystères des pays celtiques au Village du Monde. On devrait pas être déçu avec deux des artistes les plus réputés du genre: le Galicien Carlos Núñez, sonneur de gaïta et flûtiste, et surtout le Breton Alan Stivell, qui a réinventé la musique celtique voilà plus de 50 ans.

La billetterie sera lancée le mercredi 20 avril 2016 à midi.

Les coups de cœur des organisateurs (Le Matin)

Créé: 12.04.2016, 10h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.