Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 04:48

Musique Jake Gyllenhall en serial killer pour un clip à glacer le sang

Pour promouvoir son dernier single Time to dance, The Shoes s'offre un court métrage aussi violent que soigné. Avec un acteur d'envergure dans la peau du tueur.

La violence banlieusarde se décline en racket, vandalisme et harcèlement, sans oublier les cocktails Molotov. Visant à dénoncer le voyeurisme des médias, le clip du duo français avait fait débat en 2008. (Video: Youtube)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La violence à l'état brut, tel est le leitmotiv de Time to dance, le dernier clip de The Shoes. La légèreté de la musique electro-pop du tandem français tranche radicalement avec le mini film d'horreur qui l'habille visuellement.

Ce dernier débute par une fête où un jeune couple s'amuse insouciamment. C'est alors que surgit le tueur déguisé en escrimeur et s'occupe funestement des deux individus.

Pointure hollywoodienne
Dans la peau du psychopathe sanguinaire, on trouve Jake Gyllenhall. L'acteur hollywoodien s'est fait connaître pour ses rôles dans Jarhead, Prince of Persia ou encore Brokeback Moutain.

C'est avec un regard vide d'humanité que le serial killer évolue dans cette réalisation de Daniel Wolfe. Entre fitness, visite chez le barbier ou encore sauna, le quotidien paraît banal. Mais il bascule dans l'horreur au gré des carnages perpétrés au fleuret, l'arme de prédilection du bourreau, qui garde constamment un calme olympien.

Tandem prometteur
La dramaturgie cinématographique de cette vidéo apparaît comme un clin d'oeil aux deux membres du groupe, qui formaient auparavant The Film.

Les deux Français originaires de Reims - Guillaume Brière et Benjamin Lebeau - collaborent musicalement depuis plus de vingt ans. Il ont notamment signé le Loca de Shakira.

Créé: 13.03.2012, 12h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.