Lundi 24 juin 2019 | Dernière mise à jour 13:52

France Laeticia Hallyday négocie avec Laura et David

Le testament américain du chanteur déshérite ses enfants au profit de sa veuve qui a déclaré «essayer» de négocier avec eux, tout en soulignant que «c'est compliqué».

Galerie photo

Johnny Hallyday repose dans sa dernière demeure à  Saint-Barthélémy

Johnny Hallyday repose dans sa dernière demeure à Saint-Barthélémy Johnny Hallyday, 74 ans, s'est éteint dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017. Un hommage national lui a été rendu le 9 décembre à Paris.

Galerie photo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«On essaie. C'est compliqué, parce qu'il y a beaucoup de choses qui sont orchestrées. Il y a beaucoup de haine, de mépris, d'humiliation, des mensonges qui vous font mal. C'est difficile à entendre, c'est difficile de subir ça», a déclaré Laeticia Hallyday au journal de 20H, lors de sa première interview depuis la sortie vendredi matin du disque posthume de Johnny Hallyday, «Mon pays c'est l'amour».

Interrogée sur les concessions qu'elle était prête à faire dans cette bataille, Laeticia a répondu: «Beaucoup de choses, mais je pense que ce sont des choses intimes. Je n'ai pas trop envie d'en parler ce soir».

300'000 exemplaires vendus

«Mon pays c'est l'amour», l'album posthume de Johnny Hallyday s'est vendu vendredi à 300'000 exemplaires physiques (CD et vinyles), un chiffre hors normes pour le marché français pour un premier jour de commercialisation, a annoncé la maison de disque Warner Music France.

«Ce n'est pas un album comme les autres», a souligné Laeticia. «C'est un album qui a été réalisé dans la douleur, dans le combat contre cette maladie. C'était l'album de la résilience, du courage, de la détermination à vouloir dire quelque chose, vouloir parler de sa liberté de pensée, de sa fureur de vivre et puis d'amour», a-t-elle décrit. (afp/nxp)

Créé: 19.10.2018, 21h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.