Dimanche 25 février 2018 | Dernière mise à jour 08:25

Musique Philippe Jordan dirigera l'Opéra de Vienne

Actuellement directeur musical de l'Opéra national de Paris, Philippe Jordan fera souffler un vent nouveau sur l'institution autrichienne dès septembre 2020.

Philippe Jordan.

Philippe Jordan. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Né à Zurich en 1974, Philippe Jordan n'est autre que le fils d'Armin Jordan, ancien directeur de l'Orchestre de la Suisse romande (OSR). Il est actuellement directeur musical de l'Opéra national de Paris, et chef de l'Orchestre symphonique de Vienne depuis 2014.

«Aujourd'hui, c'est l'un des rares directeurs majeurs qui se consacrent au répertoire lyrique depuis le début de leur parcours artistique», relève Bogdan Roscic, président du label Sony Classical, qui prendra ses fonctions de directeur de l'Opéra de Vienne en même temps que lui. Spécialiste de Verdi et Wagner, Philippe Jordan s'est aussi largement frotté au répertoire symphonique et à l'univers culturel viennois.

Considéré comme l'un des plus importants opéras au monde, et dirigé au fil de son histoire par Gustav Mahler, Richard Strauss et Herbert von Karajan, le Staatsoper programme chaque saison une soixantaine d'opéras et de ballets différents, donnant quelque 350 représentations. Il a battu en 2015/2016 son record de fréquentation, avec 610'461 spectateurs, soit un taux de remplissage de 98,6%. (ats/nxp)

Créé: 31.07.2017, 12h44

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.