Dimanche 19 août 2018 | Dernière mise à jour 20:28

Musique Pourquoi le clip de Phanee de Pool est-il à la verticale?

Fraîchement nominée aux Swiss Music Awards, la chanteuse de Tavannes (BE) a tourné un clip dans un format inhabituel. Reportage.

Le tournage de la vidéo.
Vidéo: Laura Juliano

Suivez-nous sur Youtube!

Retrouvez tous les reportages vidéo du "Matin" sur notre chaîne Youtube!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Elle grimpe, elle grimpe la carrière de Phanee de Pool depuis la sortie de son premier album, «Hologramme», en septembre dernier. Des articles dans toute la presse romande, des émissions où elle a eu maintes fois l’occasion de parler de son job de policière à Moutier (BE) – qu’elle a quitté le 31 décembre pour se consacrer uniquement à la musique – et aujourd’hui elle passe un cap inespéré: une nomination aux Swiss Music Awards dans la catégorie «Best Female Solo Act». Oui, la native de Tavannes (BE) est en mode vertical.

Vertical, c’est justement le format de son nouveau clip, «Luis Mariano». À l’heure où les téléphones portables sont les premiers vecteurs des contenus vidéo, l’équipe de Phanee de Pool a décidé de s’adapter – et par la même occasion de se distinguer. Mais pas question de simplement couper l’image sur les côtés. Tout est pensé en mode portrait.

Le mode portrait est idéal pour les téléphones portables, devenus premiers vecteurs d’images.

Chanson autobiographique

Face au frigo, la «maman» annonce à sa «fille» qu’il va falloir bosser.

Nous nous sommes glissés dans le studio d’Imajack, à Lausanne, pour assister au tournage dans le dos de Ludo Jaccard, réalisateur connu notamment pour ses longs formats dans «26 minutes», comme «Game of Rhône». Face à l’objectif, tourné de 90 degrés, une étagère Ikea ouverte des deux côtés sur laquelle a été fixée une porte de frigo. Phanee de Pool doit l’ouvrir et y trouver le portrait de Luis Mariano. Plus tard dans la matinée, la comédienne Claude-Inga Barbey jouera sa maman. «C’est une chanson assez autobiographique, explique la chanteuse de 29 ans. Je n’ai pas vécu la précarité, mais j’ai mis ma passion au placard pour gagner ma vie et cela raconte l’évolution que vivent tous les jeunes adultes. L’image, c’est ce frigo vide. Et Luis Mariano, c’est parce que mon père, grand collectionneur de disques, me passait ses titres.»

«Ça tourne!» annonce Ludo Jaccard avant de regarder sur son écran de contrôle le mouvement millimétré et de bas en haut que fait l’appareil photo. Le vertical, c’est une première pour lui. Il avoue même n’être pas fan du format, en général. «Ce n’est pas naturel. Notre regard est attiré sur les côtés, alors je ne crois pas qu’il va s’imposer.» Mais si ce clip l’intéresse, c’est qu’il y a un vrai concept: un frigo dont la forme est faite pour l’image et la scène suivante qui s’enchaîne automatiquement grâce à ce mouvement de bas en haut et un fond vert. Le gros de l’ouvrage se fera d’ailleurs après le tournage. En en temps éclair. «Travailler dans l’urgence et la bricole, en termes de créativité, ça a des avantages énormes», assure Ludo Jaccard, qui compte bien présenter le film aux Journées de Soleure.

«Un truc en plus»

La comédienne Claude-Inga Barbey, qui joue la maman, verse des larmes dans les yeux de Phanee de Pool.

C’est au tour de Claude-Inga Barbey. Pas facile, le play-back, mais elle joue volontiers le jeu. D'autant plus qu’elle s'est rapidement liée d’amitié avec Phanee de Pool depuis leur rencontre sur l’antenne de la Première. «Elle a du talent, un truc en plus et j’étais très étonnée d’apprendre qu’elle avait tout fait toute seule dans sa cuisine.» La chanteuse rebondit: «Je me suis très vite sentie proche de Claude-Inga et c’est un honneur de tourner avec elle.» Ses yeux brillent. Et lorsqu’on lui parle de sa nomination aux Swiss Music Awards, elle avoue: «J’ai chialé pendant trois jours.» En février, outre la cérémonie, elle aura une résidence d’une semaine pour retravailler son live. «Pour l’instant, je suis seule et c’est un peu autiste. Ça serait tout bénef d’avoir d’autres gens sur scène avec moi. La musique, c’est avant tout du partage. Mais au moins, ça me permet de jouer autant dans de toutes petites salles que dans des festivals.» D’ailleurs, il se pourrait bien qu’on retrouve Phanee de Pool sur des dates estivales. En attendant, on lui souhaite que son frigo fasse le plein. (Le Matin)

Créé: 19.01.2018, 10h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.