Samedi 4 avril 2020 | Dernière mise à jour 13:34

Musique «The Voice»: on a accompagné Antony Trice en studio

Le Vaudois de 24 ans enregistre plusieurs chansons à Crissier. Rencontre avec l'un des favoris de l'émission de TF1.

Antony Trice a été repéré par Swiss Artists Productions en 2017 sur les réseaux sociaux.
Vidéo: Interview Fabio Dell'Anna Tournage et montage Laura Juliano

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Antony Trice ne s'arrête plus depuis la diffusion de son audition à l'aveugle dans «The Voice», il y a plus d'un mois. On l'a retrouvé mi-février dans un studio d'enregistrement à Crissier (VD), après l'un de ses nombreux passages à la radio. «Ça ne s'arrête pas, sourit-il. Et j'espère que ça ne s'arrêtera jamais. Je reçois tellement de soutien. Depuis mon passage sur TF1, j'ai fait une quinzaine d'interviews en Suisse et une dizaine en France.»

Nous sommes dans les studios de Swiss Artists Productions. Le Vaudois de 24 ans doit y enregistrer quelques prises pour de nouveaux titres. «Je viens dans ce lieu plusieurs fois par semaine. Cela fait deux ans maintenant que j'ai signé avec ce label, dont le but est de soutenir les jeunes artistes de la région. Ils m'ont repéré en juin 2017 sur les réseaux sociaux», explique-t-il avant d'ajouter qu'ils ont longuement réfléchi à sa direction musicale. «Je voulais d'abord chanter en anglais, puis on a opté pour le français. Après une année, mon premier single «Partie trop loin», que j'ai écrit pour ma sœur décédée, est né. Depuis, on continue à travailler d'arrache-pied.»

Huit morceaux sont déjà prêts

Antony Trice est un grand fan d'Ed Sheeran. D'ailleurs, il nous confie s'inspirer de son style. C'est alors que Bob Arnedo, président de Swiss Artists productions, nous fait écouter un titre en exclusivité, «Ces moments-là» (à retrouver dans la vidéo de l'interview). L'influence de la superstar britannique s'entend immédiatement: une guitare rythmée, un bon débit de paroles et un refrain qui reste en tête. C'est un morceau accrocheur qui parle de ses amis et qui est calibré pour les radios. «J'aimerais bien l'utiliser comme premier single, mais j'hésite encore avec «J'y crois», qui est une chanson plus calme. Je l'ai écrite en pensant à une fille que j'apprécie. Au début, la ballade me faisait peur, car elle est très romantique et je ne veux pas être affiché comme un lover. Finalement, j'aime beaucoup les arrangements», dit-il en tapotant sur son micro.

Huit morceaux sont déjà prêts. «On s'approche de l'album, sourit-il. Mais nous sommes encore en discussion», nous dit-il avant de préciser qu'il est sous contrat avec «The Voice» jusqu'à la fin du télé-crochet.

«Marc Lavoine nous apporte les croissants»

Si aucun nouveau titre n'apparaîtra dans les prochains mois, en revanche, on verra Antony Trice sur scène. Il sera le 31 mars à l'Arena de Genève, où il est invité à rejoindre Christophe Maé le temps d'un titre. «Quand il me l'a annoncé à la radio, j'étais choqué. C'est un truc de dingue et une grosse pression, mais j'ai hâte.»

En attendant «les Battles», qui seront diffusées à partir du 7 mars prochain, il dévoile: «On va m'annoncer si je vais perdre ma guitare ou non.» Le chanteur est dans l'équipe de Marc Lavoine, «la plus diversifiée» selon lui et il est ravi de l'avoir choisi comme coach. «Il est vraiment cool et humain. Il nous apporte des croissants le matin. Il discute de tout et de rien, c'est étonnant. On s'attend à ce que tout soit surjoué, alors que pas du tout. Maintenant, j'espère juste que tout va bien se passer.»

Fabio Dell'Anna

Créé: 25.02.2020, 14h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.