Jeudi 21 mars 2019 | Dernière mise à jour 08:04

Interview George Clooney: «Tête de merde, c'est mon nom»

L'acteur vedette de 57 ans a accepté d'être l'un des héros de la minisérie «Catch 22» dont il est aussi le réalisateur et producteur. «Le Matin» a eu le privilège de le rencontrer.

George Clooney a accueilli «Le Matin» en Sardaigne sur son tournage.

George Clooney a accueilli «Le Matin» en Sardaigne sur son tournage. Image: Magnus Sundholm/HFPA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est en Sardaigne sur le tournage de «Catch 22» que George Clooney a reçu «Le Matin». Cette minisérie marquera le retour de l'acteur – qui dans ses jeunes années s'est fait connaître avec la série «Urgences» – à la télévision. Mais il faudra attendre plusieurs mois avant de voir le résultat sur le petit écran.

«Catch 22» raconte l'histoire d'une escadrille d'aviateurs basée sur la petite île italienne de Pianosa pendant la Seconde Guerre mondiale.

Pourquoi avoir choisi ce projet pour votre retour à la télé?

C'est le scénario qui m'a convaincu. Quand on m'a demandé si je voulais adapter «Catch 22» ma première réponse a été «non, merci». Ce roman de John Heller est très populaire et bien connu du grand public depuis les années 60. Je ne voulais surtout pas y toucher. Puis on m'a envoyé le script des 3 premiers épisodes et j'ai trouvé cela juste génial. J'en ai discuté avec Grant Heslov, mon partenaire de production et nous avons accepté de nous lancer. Que cela soit sur le grand ou le petit écran n'est plus une question à se poser. De nos jours, on trouve autant que qualité à la télé qu'au ciné.

Vous deviez incarner le rôle de Dick Coverley avant de changer d'avis et d'engager Hugh Laurie. Pourquoi?

Hugh était l'acteur le moins cher qui était disponible. Il était prêt à travailler gratuitement et m'a fait de la peine alors je lui ai donné du travail (rires). En vérité, j'admire Laurie. On nous compare depuis des années car il était «Docteur House» alors que j'étais un médecin avant lui dans «Urgences». Nous sommes devenus amis au fil des années et j'ai trouvé qu'il était le comédien idéal.

L'auteur Joseph Heller a imaginé ce groupe de militaires cyniques et qui ont souvent des noms de famille truffés de jeux de mots. Votre personnage s'appelle SCHEIssEKOPF. Est-ce que vous savez ce que cela veut dire?

Je sais, cela signifie «tête de merde» et c'est mon nom dans «Catch 22». Vous avez vu la moustache que je porte pour ce tournage? Je ne suis pas vraiment un mec bien dans cette série alors ce nom me convient à merveille!

Pourquoi avoir choisi d'incarner ce gars peu recommandable?

Moi? Je suis un peu cinglé, tout le monde le sait alors c'est parfait d'incarner SCHEIssEKOPF (rires). Il n'y a pas beaucoup de gens sympas dans cette histoire. Il y a beaucoup de personnages peu recommandables. La plupart des rôles de «Catch 22» ont de très gros défauts à l'exception des jeunes qui bénéficient de leur statut de débutant. Par exemple, je suis vraiment un salaud avec Chris Abbott, le gars qui joue le capitaine Yossarian (NDLR: un navigateur-bombardier qui tente à tout prix de sauver sa vie en simulant la folie pour ne pas aller aux combats). Je suis un peu affreux avec lui, mais il couche avec ma femme, alors il le mérite. Il est jeune et il peut prendre un bon coup ou deux de la part de mon personnage. Je pense que c'est juste que je me venge.

Vous avez tourné toute la série en Sardaigne. Pourquoi?

Il nous fallait des décors naturels qui rappellent le sud de l'Italie. Nous avons trouvé en Sardaigne une base aérienne déserte que nous avons pu emménager en base militaire. Je connais cette île pour y être venu de nombreuses fois en vacances l'été pour y faire de la moto avec mes potes. J'habite sur les bords du lac de Côme plusieurs mois par an, alors je suis un peu ici en voisin.

Vous êtes aussi célèbre pour faire des plaisanteries à vos partenaires de tournage. Que pouvez-vous nous raconter?

Je n'ai pas eu le temps de faire une seule blague jusque-là car nous nous battons pour conserver le planning de tournage à cause de la pluie. Quand je suis venu visiter les lieux, on m'a dit «Ne t'inquiète pas, il ne pleut jamais en Sardaigne»... alors non seulement il pleut tous les jours depuis que nous sommes là mais en plus il fait des averses énormes. C'est sur que cela ne dure que quelques minutes mais ça perturbe mon plan de tournage et on prend du retard sur tout.

Vous êtes donc devenu un metteur en scène sérieux...

Il ne faut pas exagérer quand même! Je n'ai pas eu le temps de rigoler sur le plateau mais j'ai fait une belle blague aux gens qui s'occupent de la maison que nous habitons durant la production. J'ai pris une des couches de mes enfants et j'ai rempli de Nutella avant de la mettre dans la poubelle. J'ai ensuite fait croire aux deux employés de maison qu'Amal voulait savoir si mon fils avait fait pipi ou caca. J'ai ressorti la couche pleine pour contrôler comme si c'était celle d'Alexander. Ils ont hurlé de dégoût et moi j'ai éclaté de rire en étant bien content de mon gag.

Est-ce qu'Amal et vos enfants sont avec vous au quotidien sur le plateau?

Ils ont passé une partie du temps avec moi, sinon c'est moi qui rentre à Como tous les week-ends pour les rejoindre.

(Le Matin)

Créé: 20.12.2018, 08h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.