Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 08:23

Polémique Guillaume Pley est-il un humoriste ou un harceleur?

Dans le but de tourner un vidéo de type caméra-cachée, un animateur de NRJ embrasse de force des inconnues. Et crée une polémique monstre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'animateur-vedette de radio NRJ Guillaume Pley est-il un humoriste 2.0 ou un harceleur? Sa vidéo «Choper une fille en 3 questions!», vue plus de 2 millions de fois sur YouTube est-elle drôle ou scandaleuse? A chacun de se faire sa propre opinion. Mais une chose est sûre, c'est que cette double question agite drôlement les internautes de France.

Réplique d'une vidéo américaine

Tout commence par la mise en ligne sur YouTube, il y a quelques jours, d'une vidéo tournée sous forme de caméra-cachée par Guillaume Pley: «Choper une fille en 3 questions», réplique d'un clip américain intitulé «How To Get Girls To Kiss You» («Comment réussir à embrasser des filles»). Lequel, posté en mai dernier, totalise à ce jour 18,5 millions de vues. Bref, revenons en France. Trois minutes durant, Pley, 28 ans, aborde des jeunes femmes dans la rue, leur pose trois questions («As-tu un copain ?», «Comment tu me trouves ?» et «Pourquoi tu m'embrasses pas?», puis les embrasse sur la bouche par surprise.

«Juridiquement répréhensible»

Or, outré(e)s par la méthode, et ce même si les jeunes femmes filmées ont donné leur autorisation de diffusion, de nombreux internautes crient aujourd'hui au scandale, via les réseaux sociaux, tandis que les grands sites d'info s'agacent. De Slate.fr au Huffington Post en passant par le NouvelObs, il est ainsi question de «sexisme ordinaire» et de la «culture du viol» développée par NRJ. Quant à Madmoizelle.com, elle parle carrément d'entorse à la légalité. De fait, même si certaines «victimes» ne repoussent pas Pley violemment, elles refusent néanmoins clairement ses avances avant que celui-ci ne les embrasse de force... ce qui constitue «un acte juridiquement répréhensible puisque, selon l'article 222-22 du Code pénal, «constitue une agression sexuelle toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise.»

A noter que lundi, suite à un appel lancé sur les réseaux sociaux, une petite manifestation de protestation s'est déroulée devant les studios de NRJ. Ce qui n'a pour l'instant eu aucun impact: la vidéo est encore en ligne.

Pley s'excuse

Quant à Guillaume Pley, en lancement de son émission, lundi, il s'est fendu d'un commentaire pour s'excuser, notant notamment : «Voilà, j’ai vu les messages défiler cet après-midi y’ en a qui ont pas trop kiffé… je peux comprendre voilà je m’excuse au nom de tous ceux qui ont kiffé.»

Créé: 22.10.2013, 11h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.