Samedi 25 mai 2019 | Dernière mise à jour 16:13

TV L'épisode 5 de «Game of Thrones» écope de la pire note de la série

Avec 47% de satisfaction, le chapitre diffusé dimanche est encore plus mal reçu que celui dans lequel Sansa était violée.

Daenarys et son dragon: une paire qui fait feu de tout bois dans «Les cloches», l'avant dernier épisode de la saga «Game of Thrones».

Daenarys et son dragon: une paire qui fait feu de tout bois dans «Les cloches», l'avant dernier épisode de la saga «Game of Thrones». Image: HBO

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En cette période où les réseaux sociaux et le «fanboyisme» font la loi, malheur aux fictions qui ont l'outrecuidance de ne pas aller dans le sens des attentes. Car elles seront crucifiées.

Sans atteindre la fureur du torrent qui a emporté «Star Wars - Les derniers Jedi», l'infamant épisode 8 de la saga qui a payé très cher sa volonté de secouer les dogmes que se sont construits une majorité de fans, l'épisode 5 de «Game of Thrones» se trouve entraîné dans une spirale comparable.

«Les cloches», l'avant-dernier épisode de cette ultime saison, a arraché à l'épisode 6 de la saison 5 – celui dans lequel Sansa se faisait violer par Ramsay Bolton – le titre d'épisode le plus mal aimé de tous, si on se réfère au score affiché sur le site d'évaluation américain Rotten Tomatoes (47% en moyenne mercredi en fin de matinée après un seuil relevé auparavant à 44% de satisfaction).

Le tout est accompagné d'une vague de mécontentement qui déferle sur les réseaux sociaux. Une vague qui, soit dit en passant, a commencé à se manifester à partir de l'épisode 3 entièrement consacré à la bataille (nocturne) de Winterfell.

Trajectoires en accéléré

Qu'est-il reproché à cet épisode? Globalement et sans trop «divulgâcher», de précipiter les trajectoires (émotionnelles notamment) de certains des personnages clés, Lord Varys, Cersei, Jaime et Daenerys notamment, et, pour ceux qui font leur dernière révérence, de ne pas leur offrir une sortie digne de leur rang. Autant de griefs qui, semble-t-il, ternissent les qualités épiques, dignes d'une superproduction cinéma, qui font de cet épisode l'un des plus spectaculaires jamais conçu pour la télévision.

Le mécontentement n'a pourtant pas empêché l'épisode de battre des records d'audience, aux Etats-Unis en particulier (12,5 millions de spectateurs réunis devant HBO).

Qu'en sera-t-il pour l'ultime opus qui sera diffusé dans la nuit de dimanche à lundi, à 3 heures du matin pour les plus courageux? Notre prédiction sans risque: un nouveau record d'audience et une liste sans fin de déceptions sur les réseaux sociaux.

Une constatation attristée en sus: même avec la meilleure volonté du monde, plus une série est populaire, plus la boucler est un «cauchemar en cuisine». (Le Matin)

Créé: 15.05.2019, 15h19

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.