Mercredi 13 décembre 2017 | Dernière mise à jour 13:52

Télévision «MacGyver n'est pas James Bond»

Lucas Till incarne à 27 ans le célèbre bricoleur dans une nouvelle version de la série des années 1980. Rencontre.

Alors que pour la saison 1, l’acteur arborait le même mulet
que son illustre prédécesseur, il a enfin eu le droit de les couper.

Alors que pour la saison 1, l’acteur arborait le même mulet que son illustre prédécesseur, il a enfin eu le droit de les couper. Image: VINAJ JEAN-CHARLES / VISUAL Press Agency

«MacGyver», saison 1, les dimanches aux alentours de 16 h sur RTS Un (rediffusion). Bientôt sur M6. «MacGyver»,
l’intégrale 7 saisons en DVD de la série originale, déjà
disponible. (Image: DR)

Si le jeune Lucas Till a remplacé Richard Dean Anderson,
le Mac original (1985), les inventions demeurent. (Image: T.C.D / VISUAL Press Agency)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ils ont osé toucher à Mac! La chaîne CBS a ressuscité «MacGyver» lors de la rentrée 2016-2017 avec dans le rôle-titre Lucas Till, 27 ans, au plus grand dam des fans du héros des années 1980 mais aussi de ceux qui n’ont cesse de s’insurger contre ces remakes ou autres reboots qui ne tiennent (presque) jamais la route.

N’empêche: si cette nouvelle version ne vaut pas son aînée elle a su attirer suffisamment de téléspectateurs pour avoir droit à une saison 2. Il y a tout de même une chose qui a été coupée: les cheveux de Lucas Till, comme nous avons pu le constater au Festival de télévision de Monte-Carlo! Le comédien, vu dans la nouvelle génération des «X-Men» au cinéma, raconte que sa coupe mulet venait du fait qu’au moment de passer l’audition pour «MacGyver» il sortait d’une période d’inactivité de plusieurs mois. «Les producteurs ont adoré ce style», dit-il. Mais il a enfin eu la permission de les couper. Au couteau suisse?

Lucas, avouez: maintenant que vous incarnez MacGyver, vos fans vous appellent au milieu pour vous demander de réparer des choses en urgence.

(Il éclate de rire.) J’aimerais bien que mes fans m’appellent au milieu de la nuit… Effectivement, on me demande tout le temps de bricoler des trucs. Je pense que j’ai bien assez de boulot jusqu’à la fin de ma vie. Il y a un seul tour que je sais faire. C’est avec deux fourchettes et deux cure-dents pour tenir le tout en équilibre. C’est juste de la physique, mais ça donne quelque chose de dingue.

Avant de vous présenter au casting de «MacGyver», avez-vous regardé des épisodes de la série originale?

Le jour où j’ai su que j’avais décroché le rôle j’ai regardé le premier épisode. Je l’avais déjà vu mais je voulais me réimprégner de l’ambiance. «MacGyver», c’était génial, drôle! Éducatif, même.

Comment expliquez-vous qu’il y a de plus en plus de reboots qui sont produits?

C’est comme toujours: tu essaies quelque chose, parfois tu as du succès, parfois non. Je suis très chanceux que le nôtre ait marché. On a eu beaucoup de soutien. En fait, tu penses que si ça a fonctionné une première fois ça fonctionnera de nouveau. Mais si tu ne fais pas les choses correctement, c’est pire que tout.

Les gens comparent forcément avec l’original. N’est-ce pas pénible pour un acteur?

C’est vrai que j’ai reçu beaucoup de conseils de gens qui ne sont pas du métier. Parce qu’ils avaient envie que ça marche. Je crois que personne ne savait vraiment à quoi ressemblerait le personnage. Alors, ça peut être pénible pour un acteur, il y a beaucoup d’attente et tu ne sais pas si tu pourras la remplir.

MacGyver n’utilise pas d’arme à feu et n’est pas très à l’aise avec les femmes. Ça aurait été plus excitant de postuler pour le rôle de James Bond, non?

(Il rit.) Oui! James Bond… Comment dire? Il s’en fiche. Il porte une arme, tue des gens et couche avec la fille et ne la rappelle pas. MacGyver est le contraire. Je ne sais pas d’où vient le fait qu’on dise qu’il est mal à l’aise avec les femmes. Ce n’est pas un abruti!

MacGyver est bien sûr reconnu pour ses inventions. Quelle sorte de consultants avez-vous sur le tournage?

On a deux chefs accessoiristes qui font un excellent travail. L’un des deux, Charlie, a bossé sur «Miami Vice» à l’époque, c’est vraiment un matheux.

Les inventions de MacGyver sont-elles toujours réalistes?

Plus ou moins. Je me souviens d’une invention qui devait apparaître dans le premier épisode mais que personne n’a vue. C’était un arc fait avec un tuyau en PVC et un câble électrique. Ça fonctionnait! Parfois, ce n’est pas du tout réaliste et d’autres fois il faudrait six heures pour y arriver et à l’écran on a besoin que d’une minute.

Maintenant vous avez forcément un couteau suisse. Vous le portez toujours sur vous comme MacGyver?

Pas quand je voyage en avion. En fait si, je pourrais: j’ai une valise Victorinox et il y a une poche exprès pour le couteau suisse. (Le Matin)

Créé: 28.11.2017, 07h31

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters