Mercredi 23 août 2017 | Dernière mise à jour 07:46

Finances 28% des Suisses n'ont pas d'économies

Une étude publiée mercredi montre que plus d'un quart des Helvètes ne possèdent ni économies ni investissement. Ils sont également frileux dans leurs placements.

Au total 28% des Suisses n'ont ni économies, ni investissement, contre seulement 21% dans le monde.

Au total 28% des Suisses n'ont ni économies, ni investissement, contre seulement 21% dans le monde. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Plus d'un quart des Suisses ne disposent ni d'économies, ni d'investissement. Ceux qui placent leur argent sont moins offensifs que dans le reste du monde et peu nombreux à privilégier les Etats-Unis sous la présidence de Donald Trump, révèle une étude publiée mercredi à Genève.

«L'âge et le sexe jouent un rôle décisif dans la planification financière de la famille suisse», conclut l'évaluation du gestionnaire de fortune américain Legg Mason sur 15'300 personnes dans le monde, dont 900 en Suisse. Au total 28% des Suisses n'ont ni économies, ni investissement, contre seulement 21% dans le monde. Les femmes sont plus nombreuses parmi eux.

Les plus de 35 ans placent leur argent

Côté âge, les personnes de plus de 35 ans placent plus facilement leur argent. Cette attitude est constatée chez 35% d'entre elles, contre 9 points de pourcentage de moins chez les 18-35 ans. «La génération Y a des attentes de rendement nettement supérieures à celles des investisseurs plus âgés», affirme le chef de Legg Mason en Suisse, Christian Zeitler.

Par ailleurs, ces 18-35 ans conservent davantage d'argent liquide dans leur patrimoine, à plus de 40%, que les personnes plus âgées, à 34%. Et la moitié des 53-71 ans envisagent plutôt négativement la performance de leur capital. Ces personnes sont aussi 80% à investir en Suisse, contre 68% au sein de la génération Y.

Autre détail, les Suisses ne sont que 20% à être plus offensifs dans leurs investissements, contre plus de 35% dans le monde. Et les hommes investissent généralement de manière plus optimiste que les femmes.

Ils sont un tiers à considérer les Etats-Unis comme un marché de placement dans les 12 prochains mois sous la présidence de Donald Trump, contre à peine plus de 10% des femmes. Au total, ils sont par ailleurs 63% à estimer pouvoir atteindre leurs objectifs de rendement, contre 46% chez les Suissesses. (ats/nxp)

Créé: 31.05.2017, 09h47


Sondage

Faut-il supprimer les places de parc gratuites pour libérer les centres-villes des voitures?




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters