Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 14:51

Espagne 6000 emplois biffés chez Siemens-Gamesa

Le fabricant d'éoliennes germano-espagnol Siemens-Gamesa va supprimer «au maximum» 6000 emplois dans 24 pays.

Le conglomérat allemand Siemens a entrepris de recentrer ses activités.

Le conglomérat allemand Siemens a entrepris de recentrer ses activités. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe, qui emploie quelque 27'000 personnes, entend ainsi «continuer à accroître sa compétitivité» et procédera à ces suppressions d'emplois, dont 700 ont déjà été annoncées, «dans les prochains mois», a-t-il précisé dans un communiqué.

Il n'a pas indiqué quels étaient les pays concernés par ces suppressions d'emploi mais souligné que des discussions allaient être immédiatement entamées avec les représentants des salariés. «Ce plan (...) est une étape nécessaire pour renforcer le groupe et consolider sa position de leader sur le marché», a-t-il affirmé

Siemens-Gamesa s'attend en outre à un recul de son chiffre d'affaires pour son exercice 2018 (qui s'achève fin septembre) à «entre 9 et 9,6 milliards d'euros», contre 10,96 milliards d'euros (12,6 milliards de francs) sur l'exercice 2017, achevé au 30 septembre, selon des chiffres publiés également lundi.

Recentrage des activités

Affaibli par une rentabilité en berne, le conglomérat allemand Siemens, qui doit révéler jeudi ses résultats annuels, a entrepris de recentrer ses activités.

Il s'est par ailleurs renforcé dans des domaines jugés porteurs, comme les turbines ou les équipements pour l'exploitation pétrolière et gazière, et s'est respectivement allié à Gamesa et Alstom pour former deux géants des éoliennes et du ferroviaire.

Selon la presse allemande, il prévoit la suppression de milliers de postes dans sa division d'équipements pour centrales électriques, affectée par une chute des commandes. (ats/nxp)

Créé: 06.11.2017, 19h35

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.