Mardi 12 décembre 2017 | Dernière mise à jour 09:05

Salon automobile Cinq tendances au salon de l'auto de Francfort

Entre voiture volantes, monstres de puissance ou bolides écolo, les constructeurs redoublent d'inventivité cette année.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au salon international de l'automobile à Francfort(IAA), les constructeurs ne reculent devant rien pour séduire les visiteurs avec des voitures plus vertes, plus intelligentes et plus rapides que jamais.

Voici les principales curiosités et tendances nouvelles qui se dégagent.

«Supervoitures»

Si vous avez toujours voulu vous sentir dans la peau du pilote de F1 Lewis Hamilton, le «Project One» de la griffe AMG, chez Daimler, est fait pour vous.

Cette «hypervoiture» dotée d'un moteur de Formule 1 et de quatre moteurs électriques, développe 1.000 CV et peut atteindre 350 km/h. Le constructeur assure avoir déjà vendu les 275 unités de la série à produire, au prix de 2,3 millions d'euros hors taxes.

«On dirait un requin», se moque un visiteur parmi ceux en nombre massés autour du bolide.

Moritz, 10 ans, est plus élogieux: «on peut dire que Mercedes a fait un grand effort», dit-il à l'AFP, «mais j'aurais aimé des ailerons plus grands.»

Pour ne pas être en reste, Bugatti a présenté son modèle Chiron vendu aussi en série limitée au prix de 2,4 millions d'euros et affichant une accélération de 0 à 400 km/h en 42 secondes.

«Vue du ciel»

Ce ne sont pas encore les voitures volantes mais à croire un essaim de start-ups dédiées au sujet, il se pourrait bien que le futur de nos trajets quotidiens nous offre une vue aérienne.

Daimler présente dans sa halle un «taxi aérien» avec sa cabine portée par 18 hélices, un projet lancé avec Volocopter.

La start up néerlandaise PAL-V montre quant à elle un croisement entre un gyrocoptère et une voiture, capable de vous emmener au travail dans les airs. Cela si vous possédez 500.000 euros et un permis de pilote.

«Soccer moms»

Les SUV écrasent l'IAA de leur présence. Deux tiers des lancements de modèles sont à ranger dans cette catégorie des 4x4 urbains, en s'adressant à tous les goûts et portefeuilles, entre le T-Roc au look sportif de Volkswagen jusqu'au modèle low-cost Dacia Duster.

Les chinois montrent aussi les dents avec Chery et, côté premium, Wey, qui exposent chacun des 4x4 compacts.

Amatrices de SUV, les «soccer moms», pour désigner ces mères de familles débordées, vont apprécier la pluralité des modèles exposés. Ce qui n'est pas du goût du consultant Inovev, qui critique la «surreprésentation» du genre.

«Promesses»

Pressés de tourner la page du «dieselgate», le scandale des moteurs diesel truqués, les constructeurs affichent des modèles électriques capables de rouler sans intervention du conducteur.

Le hic: ces voitures futuristes sont encore loin du stade de la commercialisation. Les deux constructeurs le plus en vue dans l'e-mobilité, Tesla et Nissan, ont boudé le salon. «Un concept qui ne roulera jamais, j'en veux pas», dit Dennis Petermann, du quotidien populaire Bild.

«Vintage»

Les nostalgiques du ronronnement gras émis par un moteur classique à essence trouveront goût à l'exposition «les années 70 sauvages» pour «Wild 70s», où ils sauront reconnaître le Ford Gran Torino rouge et blanc rendu célèbre par la série policière Starsky & Hutch.

Autre curiosité, la Porsche 911 Targa avec sa décoration reprenant un arc en ciel, dans un état comme neuf. «Cette voiture n'a jamais reçu une goutte de pluie», assure Josef Lonsky, membre du club automobile allemand AVD.

Les amoureux du célèbre minibus de Volkswagen pourraient également craquer pour sa réédition en mode électrique et rebaptisée «Bulli».

Ave ses planches de surf arnachées sur son toit et un drôle de gnome flottant au-dessus du tableau de bord, la camionnette jaune citron et gris bleu pourrait être visible près des plages à partir de 2020. (afp/nxp)

Créé: 17.09.2017, 10h49


Sondage

Faut-il que l'exploration de la Lune reprenne?





Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne