Mardi 22 août 2017 | Dernière mise à jour 09:09

Economie Consommation: le climat s'est embelli

Les consommateurs se montrent beaucoup plus optimistes concernant l'évolution économique au cours des douze prochains mois.

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le climat de consommation a connu une embellie en juillet. Il n'avait plus été aussi positif depuis trois ans. Les consommateurs tablent sur la poursuite du redressement de l'économie suisse et s'attendent désormais à une amélioration sur le marché du travail.

Le creux de la vague causée par le choc du franc fort de janvier 2015, avec un climat morose observé pendant les six trimestres suivants, a été surmonté, relève mercredi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) dans un communiqué. Avec une valeur de -3 points, l'indice du climat de consommation s'est établi en juillet nettement au-dessus de la moyenne pluriannuelle située à -9 points.

L'indice a retrouvé son niveau de janvier après une légère détérioration en avril (-8 points). Il y a douze mois, le climat de consommation s'établissait encore à -15 points. Il était descendu à -19 en juillet 2015.

Ce regain d'optimisme s'explique principalement par une plus grande confiance dans l'économie et le marché du travail. Les consommateurs se montrent beaucoup plus optimistes concernant l'évolution économique au cours des douze prochains mois. Le sous-indicateur correspondant a gagné 11 points depuis avril, pour atteindre la marque de 16, largement au-dessus de la moyenne pluriannuelle (-10).

Optimisme après le recul du chômage

L'évolution du chômage est également perçue avec davantage d'espoir. Le sous-indice idoine a reculé, passant de 48 à 41 points entre avril et juillet. L'appréciation des perspectives du marché du travail est nettement plus optimiste qu'en moyenne pluriannuelle ( 50 points) pour la première fois depuis trois ans, note le SECO.

Pour rappel, le taux de chômage en Suisse a diminué à 3% en juin, en baisse de 0,1 point par rapport à mai, à son plus bas niveau depuis août 2015. Il s'élevait encore à 3,7% en janvier dernier.

Disposition modérée à consommer

Les consommateurs se montrent en revanche toujours prudents concernant la possibilité de profiter directement de la reprise économique. Le sous-indicateur portant sur la situation financière future du ménage est resté pratiquement inchangé entre avril (-3 points) et juillet (-4 points), toujours sensiblement inférieur à la moyenne pluriannuelle ( 2 points).

Avec une marque de 17, le sous-indice reflétant la possibilité d'épargner est demeuré en juillet légèrement inférieur à la moyenne pluriannuelle ( 21 points), augmentant malgré tout de 2 points par rapport à avril. La disposition à consommer reste modérée, en particulier concernant l'opportunité d'effectuer de grandes acquisitions.

Cette appréciation sur les capacités financières des ménages pourrait toutefois changer si la reprise sur le marché du travail se concrétise conformément aux attentes positives des consommateurs, conclut le SECO. (ats/nxp)

Créé: 02.08.2017, 10h12


Sondage

Voiture automatique ou manuelle, Berne propose un seul permis. Est-ce dangereux?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.