Lundi 20 août 2018 | Dernière mise à jour 10:54

Scandale Facebook promeut la protection des données

Facebook a fait lundi la promotion d'une nouvelle réglementation européenne sur la protection des données, se payant une page de publicité dans plusieurs journaux européens.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Facebook confirme qu'il collecte des données au-delà de ses utilisateurs

Facebook a confirmé lundi qu'il collectait les données d'internautes y compris lorsqu'ils n'étaient pas sur le réseau social, une pratique dont, dit-il, il n'a pas l'apanage.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«De nouvelles règles européennes pour une meilleure protection de vos données», peut-on lire dans plusieurs journaux allemands et belges. Facebook fait référence à un règlement européen sur le sujet, qui entre en vigueur le 25 mai prochain et impose un consentement explicite pour l'utilisation des données personnelles.

Le texte prévoit aussi des sanctions très sévères pour les contrevenants et étend aux sous-traitants une large partie des obligations imposées aux entreprises recueillant directement les données.

«Cette réglementation contraint toutes les entreprises qui utilisent des données personnelles à garantir plus de protection. Facebook fait partie de ces entreprises», écrit le groupe américain.

En Allemagne, la publicité est parue dans plusieurs grands quotidiens nationaux, dont «Bild», «Frankfurter Allgemeine Zeitung», «Die Welt», et «Süddeutsche Zeitung». En Belgique, elle est visible dans des quotidiens flamands («De Standaard» et «De Morgen») et francophones («La Libre Belgique» et «Le Soir»). Elle avait été publiée dimanche dans le JDD en France.

Conditions d'utilisation

Facebook prévient que le réseau social proposera prochainement à ses inscrits de revoir les conditions d'utilisation de leurs données. «Tu auras aussi la possibilité d'accéder à tout moment à tes données, de les télécharger ou de les supprimer», ajoute Facebook.

Le réseau social est dans la tourmente depuis des révélations sur la collecte de données personnelles de près de 90 millions de ses utilisateurs par la société britannique Cambridge Analytica.

Interrogé par le Congrès américain, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a considéré comme satisfaisante la nouvelle réglementation européenne. Facebook s'est engagé à «mettre en oeuvre les contrôles et le consentement affirmatif, ainsi que les contrôles spéciaux sur les types de technologies sensibles comme la reconnaissance faciale», a-t-il assuré. (ats/nxp)

Créé: 16.04.2018, 13h31

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.