Mercredi 19 février 2020 | Dernière mise à jour 12:06

Canton de Neuchâtel Gilbert Petit-Jean va licencier 72 personnes

Le recul des exportations dans le secteur de l'horlogerie fait une victime aux Brenets (NE).

Les ateliers Gilbert Petit-Jean aux Brenets (NE).

Les ateliers Gilbert Petit-Jean aux Brenets (NE). Image: Google Map

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le recul des exportations dans le secteur de l'horlogerie fait une victime aux Brenets (NE). Les ateliers Gilbert Petit-Jean, qui assurent des capacités d'assemblage à de nombreux fabricants de mouvements mécaniques, vont licencier jusqu'à 72 de leurs 207 collaborateurs.

La consultation du personnel a démarré jeudi, souligne un communiqué envoyé au quotidien neuchâtelois L'Express et dont l'ats a obtenu une copie. Les licenciements devraient être prononcés en novembre.

L'entreprise évoque le conflit ukrainien, la chute du rouble, la situation au Moyen-Orient, la baisse de la croissance chinoise, l'arrivée des montres connectées et la levée du taux plancher pour expliquer cette mesure. Les volumes en baisse ont d'importantes conséquences pour l'entreprise, indique-t-elle encore. (ats/nxp)

Créé: 30.10.2015, 20h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.