Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:22

Résultats La banque Raiffeisen a redressé la barre en 2019

Malgré l'affaire Pierin Vincenz, qui se poursuit encore, l'établissement a réalisé un bond du profit net de 54%.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La banque Raiffeisen a dégagé l'année dernière des résultats solides, alors que l'examen juridique de Pierin Vincenz, l'ex-président de l'établissement, n'a toujours pas touché à sa fin. Des procédures civiles en rapport avec Investnet, l'ancien véhicule d'investissement du groupe, restent en cours et pèsent sur le groupe.

Un état de faits qui pèse sur le 3ème établissement financier helvétique car il implique des créances monétaires élevées. La procédure pénale engagée contre Pierin Vincenz restera ici une préoccupation majeure pour Raiffeisen, d'autant plus qu'il agit en tant que plaignant.

L'année dernière, les dirigeants du groupe étaient pourtant persuadés d'avoir pu tirer un trait sur cette affaire turbulente. Ils estimaient que la confiance avait été restaurée et que Raiffeisen pouvait repartir sur de bonnes bases, a déploré Heinz Huber, le nouveau responsable général de la société, lors de la conférence de presse annuelle sur les résultats 2019.

Malgré cette affaire, la Banque Raiffeisen a réussi à redresser le cap l'année dernière, après avoir connu un exercice 2018 très difficile, suite aux charges exceptionnelles de 270 millions de francs liées à l'affaire Pierin Vincenz.

En 2018, le bénéfice net avait plongé de 41% alors que l'exercice suivant la banque de l'Est de la Suisse est parvenue à redresser la barre avec un bond du profit net de 54% à 835 millions de francs, a annoncé la société jeudi dans un communiqué.

L'établissement saint-gallois a aussi réalisé un gros effort au niveau du résultat d'exploitation, en particulier grâce à l'achèvement de l'introduction du système bancaire central. En 2018, le résultat d'exploitation avait chuté de 36%, alors qu'en 2019, il a bondi de 33% à 929 millions.

Réduction des coûts

Grâce à son programme de réduction des coûts, démarré au printemps de l'année dernière, Raiffeisen sera en mesure d'économiser 105 millions de francs d'ici 2021, a précisé Christian Poerschke, responsable financier du groupe, lors d'une conférence de presse.

L'activité clientèle est demeurée solide, à l'image de la nette progression de 7,6% des actifs sous gestion, soit 15 milliards de plus à 211 milliards. Les mandats de gestion de fortune ont quadruplé, a expliqué le groupe dans un communiqué.

Facteur intéressant, les créances hypothécaires ont évolué positivement en gagnant 3,2% à 185 milliards de francs. Cependant, la direction table sur un léger repli pour l'exercice en cours.

Le bilan s'apprécie

Le total du bilan, qui affichait un léger repli de 1,1% en 2018, a repris du poil de la bête avec une appréciation de plus de 10% à 248,3 milliards de francs. Le ratio de fonds propres durs (CET1) est encore plus robuste aujourd'hui à 17,2%, contre 16,5% en 2018. Les premières rumeurs sur l'affaire Vincenz avaient été entendues à l'automne 2017.

L'ancien patron de Raiffeisen avait par la suite été mis en accusation de gestion déloyale et avait été l'objet d'une enquête par l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma).

Cette dernière avait conclu à des «manquements graves lors de l'acquisition de la gestion d'un certain nombre de participations conclues dans le cadre de la stratégie de diversification» du groupe. Pierin Vincenz avait démissionné de son propre chef de son poste en mars 2016, plus d'un an avant l'éclatement de l'affaire. (ats/nxp)

Créé: 27.02.2020, 18h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.