Dimanche 24 septembre 2017 | Dernière mise à jour 22:44

Allègements fiscaux La Confédération renforce ses contrôles sur les entreprises

Chargé de surveiller les entreprises bénéficiant des exonérations fiscales, le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) a précisé les conditions d'allègements et redéfini sa surveillance des entreprises.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'arrêté Bonny, une loi qui visait à aider des régions économiquement en difficulté, n'a pas été entièrement respecté par les entreprises et n'a pas fait l'objet d'un contrôle adéquat.

Telle est la conclusion du Contrôle fédéral des finances (CDF) qui a mené en 2011 un audit dans quatre cantons dont Vaud, Neuchâtel et Fribourg.

A la suite de cette enquête et des problèmes révélés, notamment en termes de rentrées fiscales, des mesures ont été prises. Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), chargé de surveiller les entreprises bénéficiant des exonérations fiscales, a précisé les conditions d'allègements et redéfini sa surveillance.

«Il a également pris des mesures pour garantir en 2012 un examen approfondi avant d'accorder un renouvellement des allègements pour la seconde période de cinq ans», a indiqué vendredi le CDF dans un communiqué. La mise en oeuvre de cette loi entraîne en effet d'importantes pertes pour l'impôt fédéral direct.

(ats/nxp)

Créé: 10.02.2012, 10h17


Sondage

Faut-il subventionner les éleveurs qui laissent pousser les cornes aux vaches?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.