Dimanche 24 septembre 2017 | Dernière mise à jour 22:44

OCDE La fiscalité est relativement modérée en Suisse

L'an dernier, en Suisse, la charge des impôts et des contributions sociales a pesé un peu plus lourd sur les salaires qu'en 2010, selon une étude de l'OCDE.

La Suisse a un taux moyen proche de ce qui est calculé pour l'Irlande, le Portugal ou encore le Luxembourg.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour une personne seule et sans enfant, la part moyenne percue sur le salaire a augmenté de 0,2 % à 21 %. L'augmentation est du même ordre pour les huit catégories de contribuables examinées. Seules les personnes à faible revenu élevant deux enfants ont vu leurs charges fiscale et sociales augmenter de 0,6 % à 2,8 %.

De manière générale, les charges en Suisse sont plus faibles que la moyenne de l'OCDE mais comme une partie des contributions - retraite, caisse-maladie - est payée par le contribuable, les valeurs indiquées par l'étude sont inférieures à la réalité, selon l'OCDE.

En Allemagne et en Autriche, autres pays étudiés, les charges sont clairement supérieures à la moyenne et aux charges en Suisse. Les taux d'imposition les plus élevés sont ceux des pays nordiques. La Suisse, globalement, a un taux moyen proche de ce qui est calculé pour l'Irlande, le Portugal ou encore le Luxembourg. (ap/nxp)

Créé: 25.04.2012, 13h42


Sondage

Faut-il subventionner les éleveurs qui laissent pousser les cornes aux vaches?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.