Lundi 16 juillet 2018 | Dernière mise à jour 14:13

Union européenne La liste noire des paradis fiscaux se renouvelle

Les ministres des Finances de l'Union européenne (UE) ont ajouté mardi trois pays à leur «liste noire» de paradis fiscaux. Trois autres en ont été retirés.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A la suite de ce chamboulement au solde nul qui était attendu - trois départs contre trois arrivées -, le nombre de pays sur cette liste noire devrait rester à neuf.

Ont été ajoutés Saint-Christophe-et-Niévès, les Bahamas et les îles Vierges des Etats-Unis, lors d'une réunion des 28 ministres des Finances de l'UE mardi dans la capitale belge.

Ces trois pays faisaient partie de huit juridictions situées dans les Caraïbes, dévastées par les ouragans en septembre 2017, qui avaient bénéficié d'un sursis pour donner des engagements de bonne conduite en matière fiscale à l'UE, en raison de leur situation difficile.

Parallèlement, lors de la même réunion ministérielle mardi, trois pays, initialement sur la liste noire, en ont été retirés : Bahreïn, les îles Marshall et Sainte-Lucie. Ils se retrouvent sur la «liste grise» des pays ayant pris des engagements de bonne conduite en matière fiscale qui feront l'objet d'un suivi.

Outre les trois nouveaux pays des Caraïbes, se trouvent sur la liste noire : Guam, la Namibie, Palaos, les Samoa, les Samoa américaines et Trinité-et-Tobago, donc neuf au total.

17 pays au départ

La liste noire de l'UE, adoptée le 5 décembre 2017 - une première dans l'histoire de l'Union - contenait au départ 17 pays.

Mais elle avait déjà été réduite de moitié le 23 janvier, huit pays, dont le Panama, ayant fourni des engagements de bonne conduite et étant transférés sur la liste grise. Cette réduction, particulièrement le retrait du Panama, avait provoqué l'indignation de nombreuses ONG.

L'adoption de cette liste avait été entreprise dans le sillage d'une série de scandales d'évasion fiscale : «LuxLeaks» fin 2014, «Panama Papers» en avril 2016 et «Paradise Papers» en novembre 2017.

D'ici la fin de l'année, il sera décidé si les pays sur la liste grise retournent sur la liste noire, en cas de manquement aux engagements réclamés. (ats/nxp)

Créé: 13.03.2018, 12h49

sentifi.com

Le_Martin_Web Sentifi Top themes and market attention on


Sondage

Vos vacances d'été, vous les préférez en juillet ou en août?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.