Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 21:07

Transports publics La lourde facture de CarPostal France

CarPostal France aurait coûté plus de 65 millions de francs de perte à La Poste.

La Poste a notamment perdu 19 millions de francs en vendant CarPostal France à Keolis SA en septembre. (Photo d'illustration)

La Poste a notamment perdu 19 millions de francs en vendant CarPostal France à Keolis SA en septembre. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La facture totale de la tentative de CarPostal d'entrer en 2004 sur le marché français se monte à plus de 65 millions de francs pour La Poste, a calculé Le Matin Dimanche.

Aux 19 millions de la perte annoncée lundi par La Poste provenant de la vente de CarPostal France à la filiale de la SNCF Keolis, le journal ajoute un abandon de créance de 25 millions de francs entre 2010 et 2012 et les 7 millions que le géant jaune a accepté de payer pour régler à l'amiable un litige en justice avec trois transporteurs français, qui accusaient CarPostal France de concurrence déloyale dans l'Isère.

Le Matin Dimanche comptabilise encore l'effet négatif résultant de la conversion des monnaies au moment de la vente, qui atteint 14 millions de francs.

Et la facture réelle de la débâcle française pourrait être encore plus élevée, s'inquiète le journal, car La Poste ne fournit pas tous les chiffres, notamment les investissements faits par le géant jaune dans CarPostal France et la valeur réelle de la filiale au moment de la vente. (ats/nxp)

Créé: 06.10.2019, 10h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.